La construction du CHÂTEAU DE MONTANER est initiée en 1375 par Gaston III de Foix-Béarn, dit Gaston Fébus (1331- 1391), Comte de Foix et Vicomte du Béarn. Le but de cette construction est de rallier la Bigorre à ses possessions béarnaises et ariégeoises et ainsi, se constituer un état pyrénéendont il serait le seul souverain. La position du château à la frontière de la Bigorre et à proximité de l’Armagnac est stratégique, lui offrant la possibilité de surveiller le territoire bigourdan qu’il convoite touten gardant un oeil sur son rival de l’époque : Jean II Comte d’Armagnac, cherchant lui aussi à devenir Comte de Bigorre.

La tour de TERMES D’ARMAGNAC est construite en 1256 aux « termes », autrement dit, aux limites ducomté d’Armagnac par Roger Ier de Termes à la demande de son frère le comte Géraud VI, alors en conflit avec le comte de Bigorre qui revendique l’héritage de l’Armagnac. L’édifice est construit dans un but de défense et de protection des frontières face à la menace bigourdane. Le territoire Armagnac prendra part au conflit franco-anglais de la Guerre de 100 ans (1337 – 1453). Une guerre civile entre Bourguignons et Armagnacs (partisans du roi de France) se déclare en parallèle. Thibault de Termes, fils de Jean IV d’Armagnac s’illustre en devenant en 1429 compagnon d’armes de Jeanne d’Arc après leur rencontre dans un Orléans assiégé par les anglais. Il est aujourd’hui le personnage le plus emblématique de l’histoire de la tour de Termes.

Le village de ST SEVER de RUSTAN porte d’abord le nom antique d’Albiciacum, évoquant la présence d’un domaine appartenant à un certain Albicius. Son nom actuel vient de Sever (ou Severus), un notable de la Gaule, devenu prêtre au fil du temps. Sa vie et les miracles accomplis auraient fait de ce personnage un Saint et du lieu de son tombeau découle l’origine d’une communauté de moines, établis autour de l’église de St Sever.
C’est au début du XIème siècle que l’abbaye est évoquée pour la 1ère fois, en tant que communauté monacale bénédictine. Au fil des siècles, se succèdent les bénédictins de l’ordre de Saint-Maure. En 1573, les guerres de Religion n’épargnent ni le village ni l’Abbaye qui subissent l’occupation des troupes huguenotes de Montgomery. Les moines apporteront de nombreux remaniements aux XVIème siècle et VIIIème siècle.

U N P E U D E L A G R A N D E H I S T O I R E . . . 3 M O N U M E N T S H I S T O R I Q U E S

Le château de Montaner est situé sur la commune du même nom à proximité de la ville de Vic-en-Bigorre et sur le département des Pyrénées Atlantiques (64), dépendant lui-même de la Région Nouvelle Aquitaine, et contrairement aux deux autres sites du territoire qui dépendent de l’Occitanie.
Le donjon est composé de 5 étages en plus d’une terrasse et d’un sous-sol. Toutes les salles de la tour sont occupées par le matériel muséographique sur lequel la visite guidée s’appuie (maquette, reproduction d’armes, matériel 3D, etc.)
La Tour de Termes se situe dans le département du Gers, dans la commune du même nom, à 9km de Riscle (8min) et 23km de Marciac (20min). Elle est gérée par l’association Académie Médiévale et Populaire de Termes. Depuis 2020, l’association a entamé un relooking total du musée et de l’espace scénographique de la Tour. Tous les travaux accessoires dont les meubles étant réalisés par les salariés et bénévoles, ils sont encore en cours actuellement. Un stade de joute médiéval est également en prévision et la carrière est déjà accessible.

L’abbaye de Saint-Sever-de-Rustan se situe sur la commune du même nom, à proximité de la ville de Rabastens-de-Bigorre dans les Hautes-Pyrénées (65). Entre le château de Montaner et l’abbaye de Saint-Sever de Rustan, il y a une distance de 26.5km (35min). La Tour de Termes, se situe à 43.5km (46min), au nord de la Destination.

Q U E L Q U E S  D O N N É E S  G É O G R A P H I Q U E S

Le château de Montaner est situé sur la commune du même nom à proximité de la ville de Vic-en-Bigorre et sur le département des Pyrénées Atlantiques (64), dépendant lui-même de la Région Nouvelle Aquitaine, et contrairement aux deux autres sites du territoire qui dépendent de l’Occitanie. Le donjon est composé de 5 étages en plus d’une terrasse et d’un sous-sol. Toutes les salles de la tour sont occupées par le matériel muséographique sur lequel la visite guidée s’appuie (maquette, reproduction d’armes, matériel 3D, etc.)

La Tour de Termes se situe dans le département du Gers, dans la commune du même nom, à 9km de Riscle (8min) et 23km de Marciac (20min). Elle est gérée par l’association Académie Médiévale et Populaire de Termes. Depuis 2020, l’association a entamé un relooking total du musée et de l’espace scénographique de la Tour. Tous les travaux accessoires dont les meubles étant réalisés par les salariés et bénévoles, ils sont encore en cours actuellement. Un stade de joute médiéval est également en prévision et la carrière est déjà accessible.
L’abbaye de Saint-Sever-de-Rustan se situe sur la commune du même nom, à proximité de la ville de Rabastens-de-Bigorre dans les Hautes-Pyrénées (65). Entre le château de Montaner et l’abbaye de Saint-Sever de Rustan, il y a une distance de 26.5km (35min). La Tour de Termes, se situe à 43.5km (46min), au nord de la Destination.

BALADE D’HISTOIRES À VIVRE……..

TERMES D’ARMAGNAC

MATIN :
Salle après salle, au grès de l’escalier à vis, vous allez accéder jusqu’au sommet de cette TOUR DONJON représentative de l’architecture gasconne du XIIIème siècle. Du sommet vous allez embrasser toute la plaine de l’Adour avec une vue magnifique sur la chaine des Pyrénées.
En 2020, la tour s’est refait une beauté avec une toute nouvelle scénographie et un nouvel aménagement du musée. De nombreuses animations et visites guidées théâtralisées ont lieu en saison. Vous pouvez terminer la matinée par la visite de producteurs de produits locaux : La TERMOISE, Bières artisanales et les CANARDS D’ARIANE (Canards gras) ainsi que la visite de l’Eglise du village.
L’APRÈS-MIDI : à moins de 15 mn de là, nous vous proposons la visite de l’Unique Monument Historique vivant avec la parcelle de VIGNES ANCIENNES de SARRAGACHIES . L’unique témoignage d’une culture ancestrale, disparueavec la crise du Phylloxera au XIXème siècle.
OU La visite du jardin remarquable LA PALMERAIE du SARTHOU à Bétous. Un savant mélange de poésie et d’oeuvres d’arts, une ode à la nature.

MONTANER

LA VISITE et son ESPRIT :
Ce surprenant château du XIVème siècle est niché dans la campagne béarnaise. Gravir les 186 marches du donjon vous garantira une vue époustouflante sur la chaîne des Pyrénées.
La visite de ce palais dont a rêvé G. Foebus, est à vivre comme une aventure interactive et ludique pour toute la famille ! Un parcours riche en émotions, mêlant passé et réalité virtuelle, accompagné par Gaston Fébus et sa vie. Des scènes de vie aux restitutions 3D, vous vivrez un fabuleux voyage à travers le temps.

DANS LE MËME SECTEUR :
On vous propose la visite du Musée archéologique de Maubourguet et notamment sa pièce maîtresse : La mosaïque du Dieu Océan. Un conseil, rendez-vous également chez BALLOT-FLURIN, pour un moment extraordinaire dans la chambre des abeilles.

SAINT SEVER DE RUSTAN

MATIN :
Il faut impérativement choisir la visite guidée sous l’escorte de « Julie ». L’Abbaye dévoile tous ses secrets et son atmosphère surannée invite à la sérénité autant qu’à la réflexion. C’est comme être en apesanteur, au sein d’une bulle offerte dans l’espace temps !
Notre conseil : Cumuler la visite du musée « Mémoire des deux guerres » du 1er étage. Une véritable plongée dans l’histoire à travers une scénographie émouvante.

L’APRÈS-MIDI :
Après un bon repas au Bistrot de l’Arros (le rendez-vous à ne pas manquer au village), vous pouvez partir en randonnéesur le sentier archéologique de SAINT LEZER et découvrir des trésors de l’histoire en plus d’un panorama majestueux.

www.chateau-montaner.com

 

BASTIDE INTERNATIONALE DU JAZZ, ET BASTIDE ROYALE

Partout dans le monde vous avez tout d’abord entendu parler de Marciac comme d’une terre de musique, son festival de Jazz étant devenu en 42 ans au moins aussi royal que la bastide fondée en 1298. En toutes saisons, vous allez aimer flâner sous ses larges arcades où la pierre et le bois tamisent la lumière. De loin, vous repérerez la noblesse de ce village, grâce à ses deux clochers car celui de l’église de Notre Dame affronte ici en un duel aimable la flèche de l’ancienne chapelle du couvent des Augustins. N’oubliez pas de lever les yeux sur les trésors d’architecture des plus vieilles demeures de torchis et colombage de la ville. Pour votre plus grand plaisir, faites le tour du lac. Au pied des vignobles Saint Mont. Cette balade vous apaisera instantanément…2,8 km pour entrer en quiétude.
L’ancienne cour du « Couvent des Augustins » a repris vie avec notamment l’oeuvre de l’Artiste Alain Lacoste qui a proposé une architecture en treillage originale, retraçant les lignes de force principales de l’aile du cloître.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.