mer. Mai 22nd, 2024

Nice, la ville de la villégiature d’hiver de riviera La ville de Nice témoigne de l’évolution de la station climatique hivernale (villégiature d’hiver), influencée par sa situation au  bord de la mer Méditerranée et sa proximité avec les Alpes. À partir du milieu du XVIIIe siècle, la douceur du climat et le cadre  pittoresque de Nice attirent de plus en plus de familles aristocratiques, principalement britanniques, qui prennent l’habitude d’y  passer leurs hivers. Au cours du siècle suivant, le nombre croissant d’hivernants et leur diversité sociale et culturelle deviennent le  moteur principal des phases successives de développement de nouvelles zones de la cité, à côté d’une ancienne ville médiévale.  Les diverses influences culturelles des hivernants et leur souhait de tirer parti des conditions climatiques et du panorama de  l’endroit façonnent ainsi l’urbanisme et l’architecture de ces zones, contribuant à la notoriété de la ville comme lieu de villégiature  d’hiver cosmopolite.