Dans un pays gastronome dont la réputation n’est plus à faire, Destination Saint-Malo
Baie du Mont-Saint-Michel offre un véritable itinéraire gourmand : produits de la mer,
saveurs de la terre… Le paradis pour les amateurs de produits frais !

Notre territoire est riche en goût et en noblesse ;
certains de nos produits bénéficient de l’Appellation
d’Origine Protégée (AOP), gage de qualité.
Ici, les visiteurs peuvent profiter de moments
conviviaux, sur les marchés, lors de rencontres avec
les producteurs impliqués et investis ou bien à la
table d’un restaurant où la passion d’un chef pour
son territoire se retranscrit à travers les plats. Bon
appétit !

 

À table !
Un calendrier de dégustations
Si les huîtres sont les meilleures durant les mois en
« R », l’agneau des prés-salés est le produit phare de
Pâques, quant aux moules de Bouchot, il faut patienter
jusqu’à juillet pour y goûter !
La perle de la Baie du Mont-Saint-Michel
Symbole de Cancale, l’élevage des huîtres est inscrit
au Patrimoine Culturel Immatériel de la France. Elles
sont plurielles : creuses, plates, sauvages et de toutes
tailles. Bercées par le rythme des marées de la Baie du
Mont-Saint-Michel, elles sont idéalement situées pour
développer une saveur iodée légèrement salée.
Les parcs qui ont fait la renommée de la ville,
apparaissent à marée basse ; des visites guidées
permettent de les explorer.
Entre terre et mer
Tout au long de l’année, les agriculteurs de la Baie
du Mont-Saint-Michel sont aux petits soins avec leurs
troupeaux de brebis. Les animaux gambadent dans les
‘herbus’, des prés régulièrement recouverts par la mer,
procurant à la viande ce goût si unique.
Les agneaux des prés-salés profitent de la
reconnaissance de qualité AOP, une raison
supplémentaire d’acheter localement !
Crêpes au caramel au beurre salé, chiquettes®, palets
bretons et œufs de mouette (dragées de chocolat
praliné) se dégustent aussi bien en dessert qu’aux
goûters de retour de plage. Des douceurs qui régalent
petits et grands !
Des petits pains à croquer !
Fondés en 1923, ‘Les Craquelins de Saint-Malo’ sont
devenus au fil des décennies un incontournable de
notre territoire. Ces petits pains soufflés traditionnels
dont l’origine remonte au Moyen-Âge, sont à tartiner
pour toutes les occasions : petit déjeuner, apéritif
ou pour le repas. Classique, tartiné de beurre ou
original, tartiné de fromage frais et relevé aux épices,
le craquelin n’a de limite que la créativité de ceux qui
vont le déguster !
L’indémodable galette de sarrasin
Si certains Bretons l’appellent la crêpe salée,
chez nous il s’agit bien de la galette ! Croustillante
au beurre demi-sel, généreuse aux St-Jacques ou
galette-saucisse prise sur le pouce, un séjour dans
la région la plus occidentale de France n’est pas
complet sans un passage ‘au camion à galettes’
ou à la crêperie !
Le sarrasin ‘Made in Bretagne’ retrouve toutes
ses lettres de noblesse : local, sain et accessible,
ce produit cultivé sur nos terres depuis le 14e
siècle
a le vent en poupe.

 

La petite protégée de la Baie !
La Moule de bouchot est l’un des fleurons de la
gastronomie bretonne, ce qui lui a valu d’être
le premier produit de la mer à obtenir un label
européen AOP. C’est dans le respect de cette
appellation que les mytiliculteurs œuvrent tout
au long de l’année, pour produire des moules
à la chair orangée et au délicieux goût iodé et
sucré.

 

La Bretagne est une terre maraîchère par
excellence : carottes des sables, pommes de terre,
choux, ail, oignons et autres tubercules bénéficient
ici d’une terre riche et fertile.

Des produits locaux à manger…
et à boire (avec modération) !
En accompagnement ou à l’apéritif, les pommeraies
locales fournissent des cidres doux, bruts, fruités,
secs. En cocktail ou en solo, leurs riches gammes
aromatiques en font des produits du terroir remis au
goût du jour.
Autre alcool ancré sur le territoire, le rhum est
un produit dont l’histoire est étroitement liée aux
malouins qui le rapportaient des Antilles. Plusieurs
cavistes locaux développent leurs propres rhums
arrangés, la saveur des îles revisitée aux couleurs de la
Bretagne.
Les vins de Haute-Bretagne : une renaissance ?
Bien que les écrits historiques ne mentionnent plus
de vignobles sur les bords de Rance depuis le 18e
siècle, des passionnés ont planté des pieds de chenin
et de rondo à Saint-Suliac. Depuis plusieurs années,
l’association ‘Les Vignerons de Garo’ récolte le vin du
‘Clos Garo’.
En 2022, les vignobles du Mont Dol et de Saint-Jouandes-Guérets devraient également commencer à porter
leurs fruits…
La Manche, une cave 100% naturelle !
Tous les ans, des bouteilles de vin sont immergées au
fond de la mer où elles bénéficient d’un cadre idéal où
vieillir. Le lieu reste bien entendu, top secret !