jeu. Fév 29th, 2024

Classique Double Tourbillon Dragon 5345 – Edition Spéciale
Prix : 817 000€

 

Breguet rend hommage à l’emblématique année du Dragon en dévoilant deux nouvelles montres sublimées par le savoir-faire de la Maison.

Symbole de pouvoir, de courage, de noblesse, de ténacité mais aussi de succès, le dragon est considéré dans la culture chinoise comme une créature surnaturelle aux nombreux talents. Afin de le mettre à l’honneur, la Manufacture déploie toute son expertise à travers la création de deux garde-tempsd’exception.

 

La technicité alliée au savoir-faire

Afin de parer aux effets de la gravité terrestre sur la régularité des mouvements horlogers, Abraham- Louis Breguet lance le tourbillon, le 26 juin 1801. Depuis lors, cette création horlogère ne cesse de fasciner. Au fil du temps, différentes variantes de celui-ci s’invitent dans les collections de la marque jusqu’au dévoilement, en 2006, du premier double tourbillon, une interprétation unique dans laquelle deux tourbillons connectés à un différentiel font partie intégrante de l’indication de l’heure. En effet, la platine centrale tournante sur laquelle sont montés les deux tourbillons met l’aiguille des heures en rotation. Celle-ci est utilisée comme pont supérieur à l’un des tourbillons. Son prolongement sert de pont au second. Reliés par un différentiel central qui détermine la moyenne de marche et entraîne la rotation de tout le mécanisme, les deux tourbillons sont cependant indépendants l’un de l’autre et effectuent chacun une rotation par minute par le biais de son propre train de rouage ainsi que de son barillet.

 

 

Un garde-temps aux multiples détails

Aujourd’hui, la marque met en lumière une version dans laquelle un dragon virevolte entre les deux tourbillons. Fixé sur les deux ponts de barillet, ce dragon en or est entièrement gravé à la main. Il agrippe entre ses serres une perle en nacre. Selon la légende, celle-ci posséderait l’essence sacrée quiconfère au dragon son pouvoir. Elle serait également la représentation de la sagesse. L’empereur, symbolisé par cette créature, étant alors celui qui dirige son empire avec sagesse.

Le guillochage est également à l’honneur sur cette pièce puisque la platine tournante en or rhodiée est guillochée à la main d’un motif éventail. Quant au pont en or situé en dessous de la platine, il affiche un traitement galvanique anthracite et guilloché du motif Clous de Paris.

Par ailleurs, Breguet permet à chaque acquéreur de disposer d’une pièce unique. En effet, le dragon est personnalisable dans sa forme et sa couleur suivant le souhait de chacun. Il est également possible de choisir la teinte des chiffres romains, des aiguilles ainsi que du bracelet selon un éventail de propositions signées Breguet.

 

Classique Dragon 7145 – Edition limitée et numérotée de 8 pièces
Prix : 82 800€

Un mécanisme d’une grande finesse

Dans une boîte en or rose de 40 mm de diamètre bat le calibre 502.3. Avec son épaisseur de 2,40 mm, il reste à l’heure actuelle l’un des plus plats de Breguet. Les 162 composants de ce mouvement à remontage automatique offrent au garde-temps 45 heures d’autonomie. Celui-ci est équipé d’un spiral ainsi que d’une ancre en silicium.

 

 

Le cadran orné de Métiers d’Art

Toute l’habileté des artisans Breguet se retrouve dans cette nouvelle création. Tout d’abord, le cadran de couleur rouge vermeil, dont les teintes varient entre le tour d’heures et le centre, est réalisé avec une technique que peu d’artisans pratiquent encore aujourd’hui : l’émail « grand feu ».

Le dragon, se dressant fièrement sur le cadran, est une applique en or rose entièrement gravée à la main. L’animal fantastique à la posture majestueuse garde toujours un œil attentif sur sa perle, faite en nacre naturelle blanche. Les chiffres romains, la minuterie ainsi que les nuages arborent une teinte dorée rose poudré. Le tour d’heures est pour sa part ponctué par douze discrets index ronds en or. Enfin, l’heure est indiquée grâce aux aiguilles Breguet à « pomme évidée », l’une des signatures de la Maison.