mar. Juil 23rd, 2024

Sortir des sentiers battus pour découvrir les trésors des chapelles, églises et autres patrimoines religieux bretons en Pays d’Auray : voici ce que propose l’opération Détour d’Art aux visiteurs, qu’ils soient simples curieux ou véritables passionnés. 

Plusieurs offres sont au programme de cette seizième édition : visites libres ou guidées, jeux de piste, concerts, animations et randonnées. Fort de son succès, Détour d’Art a accueilli en 2021 près de 28 000 visiteurs. Détour d’Art est un projet culturel et touristique fédérateur né en 2007 de la volonté de plusieurs communes de mettre en valeur leur patrimoine religieux. 11 communes concernées: Auray, Brec’h, Camors, Landaul, Landévant, Ploëmel, Plouharnel, Plumergat, Pluneret, Pluvigner, Sainte-Anne d’Auray.

 

SITES HISTORIQUES ET MONUMENTAUX

Le sanctuaire de Sainte-Anne-d’Auray, haut lieu de pélerinage L’église Saint-Gildas et sa haute tour-clocher Le Champ-des-Martyrs, lieu de mémoire La chapelle du Saint-Esprit, vestige de l’ancienne commanderie L’église Saint-Guigner, dernier vestige d’un ancien complexe religieux

DU STYLE AU FIL DU TEMPS

L’art roman à la chapelle Notre-Dame de Pitié La profusion du gothique à la chapelle de la Trinité L’élégance de la Renaissance à la chapelle Sainte-Avoye L’équilibre du classique à la chapelle Saint-Quirin La modernité à la chapelle Notre-Dame de la Route

ART SACRÉ ET SACRÉS DÉCORS

Les peintures médiévales de la chapelle Notre-Dame de Locmaria Les peintures murales de la chapelle Notre-Dame de Recouvrance Le vitrail de la Renaissance à la chapelle Saint-Méen Les vitraux et la charpente de la chapelle Notre-Dame de Gornévec Le bas-relief de Jessé de la chapelle Notre-Dame des Fleurs

RENDEZ-VOUS EN TERRE INSOLITE

Le double coeur de la chapelle Saint-Fiacre Le chêne Bé-er-Sant dit la Tombe du saint, dans la forêt de Floranges L’étonnante fusion de deux édifices à l’église Sainte-Marie Madelaine La légende de saint Goal à Locoal-Camors

SITES HISTORIQUES ET MONUMENTAUX

Des évènements historiques majeurs ont façonné le paysage de constructions monumentales.
Détour d’Art invite le visiteur à découvrir ces sites d’exception uniques en Bretagne.

Le sanctuaire de Sainte-Anne-d’Auray, haut lieu de pélerinage
SAINTE-ANNE-D’AURAY

Fondé au XVIIe siècle, ce sanctuaire est le premier lieu de pèlerinage en Bretagne, composé d’une basilique du XIXe siècle, d’un cloître du XVIIe siècle
(classé Monument Historique) et de monuments de différentes époques. Ce lieu prestigieux a reçu la visite du Pape Jean-Paul II le 20 septembre 1996.

L’église Saint-Gildas et sa haute tour-clocher
AURAY


Classée au titre des Monuments Historiques depuis 1995, l’église Saint-Gildas surplombe la ville d’Auray avec sa remarquable tour-clocher. Édifiée au XVIIe siècle, elle possède un mobilier exceptionnel, également classé, comme son retable majeur.
Ouvert tous les jours, 8h30-18h30.

Le Champ-des-Martyrs, lieu de mémoire à BREC’H


Dans ce champ furent exécutés 206 émigrés royalistes et chouans, suite à l’échec du débarquement de Quiberon en 1795. La chapelle expiatoire du XIXe siècle est classée Monument Historique. Inaugurée en 1829, elle est l’un des deux monuments commémoratifs de l’exécution, avec le mausolée érigé à la Chartreuse.

 

La chapelle du Saint-Esprit, vestige de l’ancienne commanderie à AURAY

L’ordre du Saint-Esprit, jadis implanté à Auray, œuvrait pour les pauvres. Cette chapelle monumentale, datée des XIIIe et XIVe siècles, est reconvertie aujourd’hui en un lieu d’exposition. Le gisant du Christ conservé à l’église Saint-Gildas provient de la chapelle du Saint-Sépulcre qui se trouvait au sud-est de l’édifice actuel.

L’église Saint-Guigner, dernier vestige d’un ancien complexe religieux PLUVIGNER

L’église paroissiale de Pluvigner est dédiée à saint Guigner, fondateur de la paroisse, mais dont le culte demeure peu répandu en Bretagne. Remaniée au XVIe siècle, cette église en forme de croix latine a connu de nouvelles transformations au cours du XIXe siècle. Elle était le coeur d’un ancien complexe religieux composé de deux chapelles, d’un hôpital et d’un cimetière. Ces monuments ou leurs vestiges subsistent aujourd’hui.


Tous les jours de 9h à 18h30