Featured Video Play Icon

« Votre chemise est trop longue. Votre pantalon est trop masculin. Ne portez pas de pantalon. Habillez-vous de manière plus féminine. Vous en faites trop. Ne montrez pas votre ventre. Montrez vos épaules. Couvrez-vous. Tu es trop habillée.  Mets de la couleur. Il y a trop de couleur ».

La féminité est constamment soumise à des jugements de pouvoir, que ce soit à travers des normes sociales ou des dictactes vestimentaires. Cela pousse Nehera à repenser, analyser et réfléchir de manière approfondie sur ce qu’est le vestiaire féminin.

Cette collection printemps-été 23 est une déclaration d’amour envers des sentiments de simplicités, de se laisser porter par la vie sans se soucier des contraintes.

Suivant les lignes directives de NEHERA , la collection introduit une garde-robe facile à utiliser, joyeuse, colorée et effortless. L’arc narratif de la collection est de libérer la femme de la tyrannie des jugements et des discours oppresseurs pour lui permettre de s’émanciper.
Les vêtements sont évidents, ils parlent et conduisent la femme vers des styles polyvalents grâce à des pièces modulables permettant la création de divers looks.
La palette de couleur est urbaine,  elle explore les mélanges de couleurs. Des looks monochromes  rencontres des teintes douces  puis des couleurs audacieuses.

L’imprimé de la collection est le fruit d’une collaboration avec un artiste basé à Anvers et né à Brastislava, Juraj Straka. Ayant grandi en Slovaquie, c’était un choix évident pour Nehera de collaborer avec lui. Ayant déjà collaboré pour Schiaparelli et Dries van Noten, il vient cette saison livrer son savoir faire à la maison Nehera. Il digitalise sa peinture pour créer un motif puissant.

Tirant parti de l’expérience et de la passion de la marque pour la confection, la collection s’élabore en douceur en assemblant des styles sophistiqués et déconstruits à des costumes simples et confortables.

 
   

“Your shirt is too low. Your pants are too masculine. In fact, don’t wear pants. Dress feminine. That’s too much. Don’t show your midriff. Show your shoulders. Cover up. You’re too dressed down. You’re too dressed up. Loosen up. Wear some color. That’s too much color.”

Femininity was constantly subjected to power judgments, whether through social norms or sartorial verdicts. This made us doubt, overanalyze, and overthink what we put on.

The Spring Summer 23 is a statement for the uncomplicated, the easygoing and the effortless. Furthering NEHERA’s foundation in tailoring, the collection introduces easy to operate wardrobe, mentally friendly and physically enjoyable.

The narrative arc of the collection is liberating the Woman from the tyranny of sartorial judgements and verdicts to empower freedom and self-expression.

The garments are self-evident, speaking and leading the Woman to unforced stylings as well as offering choice and versatility. The palette is urban, confidently exploring color blocking.

Coordinated monochromatic looks that range from understated hues to bold colors. No hesitation or second thoughts. Exploiting the brand’s experience and passion for tailoring, the collection is smoothly assembling sophisticated, deconstructed styles to simple, comfortable suits.

The print of the collection is the result of a collaboration with an artist based in Antwerp and born in Brastislava, Juraj Straka. Having grown up in Slovakia, it was an obvious choice for Nehera to collaborate with him. Having already collaborated for Schiaparelli and Dries van Noten, he comes this season to deliver his knowledge to the house Nehera. He digitalizes his painting to create a powerful pattern.

With SS23, NEHERA makes a statement that high fashion doesn’t need to be mentally exhausting, it can be easygoing yet elegant, simple yet erudite. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *