Dès que les beaux jours reviennent, à partir des vacances de février, La Rhune (3* au Guide Vert Michelin) propose l’un des plus beaux voyages de la Nouvelle Aquitaine. A 10 km de Saint-Jean-de-Luz, un authentique train à crémaillère datant de 1924 emmène ses passagers à 905 m d’altitude. C’est l’un des 4 derniers trains à crémaillère en France qui en comptait une quinzaine au début du 20 ème siècle.

Avant de monter, les visiteurs ne manquent pas de découvrir dans la Gare de départ au Col de Saint Ignace, l’exposition qui explique en quoi le Train de la Rhune est unique au monde, et pourquoi sa voie est dotée d’un troisième rail denté, pour grimper au sommet de la Rhune. Les 35 minutes d’ascension à 9 km/h au cœur d’une nature sauvage et préservée, permettent d’apercevoir les pottoks, robustes petits poneys basques vivant en totale liberté, les brebis manech et les vautours fauves, rapaces emblématiques de la chaîne pyrénéenne.

Arrivés sur ce sommet mythique du Pays Basque, les visiteurs embrassent à perte de vue les côtes françaises et espagnoles ainsi que la chaîne des Pyrénées. Un circuit numérique composé de 11 bornes permet aux promeneurs de découvrir les richesses du massif de la Rhune. Depuis l’année dernière, La Rhune propose trois applications mobiles pour une nouvelle découverte du lieu. Une table d’orientation en réalité augmentée permet d’enrichir la visite sans entacher le site par de multiples panneaux. Mon P’tit Pottok permet aux enfants dès 4 ans de partir à la recherche de leur poney pottok et de jouer avec lui. Enfin, sur la piste des légendes propose une véritable quête des
personnages de la mythologie basque dissimulés dans le paysage.

Dans le cadre d’un projet de réaménagement de ce site classé, le Département des Pyrénées-Atlantiques, maître d’ouvrage, a engagé une étude environnementale et paysagère durant l’été 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.