Un village niché au milieu des sommets, en bordure du Parc National de la Vanoise.

Beaucoup de gens ne connaissent de Val d’Isère que l’hiver, et pourtant, l’été regorge de richesses à explorer. La fonte des neiges laisse petit à petit le village revêtir sa parure estivale. Les fleurs de montagne éclosent de toutes parts pour offrir aux yeux un véritable festival de couleurs. Les toits de lauze se sont débarrassés de leur épais chapeau de neige. L’eau des ruisseaux coule de nouveau et il n’est pas rare d’apercevoir de nombreux animaux lors d’une randonnée dans le Parc National de la Vanoise.

Parc National de la Vanoise

Niché dans un écrin naturel, Val d’Isère est aux portes du Parc National de la Vanoise crée en 1963 en réaction à la quasi-disparition du bouquetin dans les Alpes et suivant l’exemple italien de la création de la Réserve Royale du Grand Paradis (jumelage en 1972).

Ils forment ensemble l’espace protégé le plus important d’Europe occidentale.
Le Parc couvre environ 50% de la commune de Val d’Isère et on y observe une flore, des minéraux et une faune diverse. C’est notamment la maison des gypaètes, aigles royaux, bouquetins et chamois que l’on observe depuis Val d’Isère ou l’un des sentiers de randonnée balisés au départ du village.

 

Skier. Visiter. S’amuser. Se loger. Faire un break. Trinquer.
MANGER À VAL D’ISÈRE 

À 1850m d’altitude, au coeur des Alpes, Val d’Isère est un authentique village devenu une incontournable station de montagne. Véritable havre de paix aux toits de lauzes, on y déjeune et dîne face aux sommets : focus sur les adresses gourmandes dont regorge le village et ses pistes. 

QUOI DE NEUF ?
Sur les pistes : 

René – Secteur du Fornet 

Pour les 20 ans de leur restaurant d’Edelweiss, la famille Bonnevie revient de plus belle avec une nouvelle adresse René. On y déguste une cuisine à la braise dans un cadre somptueux tenant aussi bien à la vue dégagées sur Val d’Isère qu’à la décoration, dans les tons vert sapin en échos à la forêt du Fornet. La carte s’articule en trois temps : de belles entrées travaillées, des pièces de viandes ou poissons brutes parfaitement cuits à la braise, leurs accompagnements & sauces à choisir avant de succomber pour un dessert sophistiqué.

 

L’Empreinte avaline – Secteur de Bellevarde

Ce grand chalet à la vue imprenable sur le domaine skiable de Bellevarde se situe à la croisée des pistes du secteur de Grand Pré. On s’y arrête pour un déjeuner rapide en haut des pistes ou pour une expérience bistronomique où l’on se régale. Accueil, convivialité et excellence étant les maîtres mots de cette toute nouvelle adresse. On craque pour le risotto de Gambas, le magret de canard au foin ou encore l’île flottante de sa grand-mère. 

 

Le Relais Val d’Isère – Vallée du Manchet 

Au coeur de la vallée du Manchet où se rencontre les skieurs et les marcheurs, le chalet du Relais Val d’Isère accueille les gourmets avec un menu unique entrée/plat à 38€ : salade de pousses d’épinards pardumée à l’huile de truffe et copeaux de parmesan suivie de l’entrecôte frites et sa sauce secrète, sa déclinaison en pavé de saumon ou falafels. Desserts maisons, terrasse plein sud et feu qui crépite dans la cheminée, le restaurant est aussi accessible aux piétons et desservi par un bus gratuit.

Le Piaf 

Après avoir encanailler les soirées parisiennes, Le Piaf débarque à Val d’Isère. Dans une ambiance feutrée, le restaurant propose une cuisine traditionnelle bourgeoise, agrémentée de produits d’exception. Pour les fins de soirée, le piano-bar au concept sur-mesure imaginé en version montagne et doté d’une véritable programmation artistique devrait rapidement attirer les oiseaux de nuit de toute la vallée. 

 

 

Le Matsuhisa 

Nouvelle table des Airelles Val d’Isère, le Matsuhisa est une adresse exclusive et raffinée où l’on déguste la cuisine fusion panasiatique du célèbre Chef nippon Nobu. Un voyage pour les papilles avec les Tacos sashimi au saumon, le Filet de boeuf Wagyu ou encore le Crabe Royal en tempura avec une sauce Amazu Ponzu. Un aller simple pour l’extrême orient au coeur des montagnes savoyardes. 

La Maison Benoit Vidal** 

Ce 1er janvier 2023, L’Atelier d’Edmond devient La Maison Benoit Vidal, chalet au cadre rustique du hameau du Fornet, où le chef doublement étoilé Benoit Vidal, porpose son travail les midis et soirs depuis 12 ans. Quand la neige ne recouvre pas le village, le Chef parcourt les sentiers avalins et ses proches environs pour y cueillir les plantes locales telles que la reine-des-prés, les bourgeons de sapin, l’ail des ours ou la livèche qu’il travaille et conserve en vue de l’hiver. Pour retranscrire le terroir, il collabore étroitement avec les artisans locaux (Patrick Chevallot pour le pain, La Ferme de l’Adroit pour le lait et le foin) et décline des assiettes telles que les Écrevisses au sabayon de sapin, la Truite de Savoie grillée à la flamme et poireaux confits, ou sa crème glacée au foin et lait de la ferme.

 

LES INCONTOURNABLES DE VAL D’ISÈRE

 

Sur les pistes – La Folie Douce 

The place to eat sur les pistes pour un déjeuner festif dans la maison mère des Folies Douce avec 5 options de restauration : le Butcher, la Petite Cuisine, La Fruitière, Les 3 Caves et la nouvelle Cucucina.

Pour la gastronomie – La Table de l’Ours* & le Solstice 

À la Table de l’Ours* : Le Chef Antoine Gras exprime son art étoilé au Guide Michelin à l’hôtel Relais & Châteaux, une cuisine inspirée des savoirs savoyards entre ragouts d’antan et cuissons modernes.

 

Au Solstice : Cuisine vivante et conviviale par le jeune Chef Thomas Braghi, une gastronomie dans la pure tradition française avec un travail autour des textures.

 

Travelers' Map is loading...
If you see this after your page is loaded completely, leafletJS files are missing.