mar. Juil 23rd, 2024

L’itinéraire du patrimoine mondial de l’UNESCO dans la région de Małopolska

Dans la région de Małopolska les sites suivants ont été inscrits sur la Liste du patrimoine mondial culturel et naturel de l’UNESCO :

Centre historique de Kraków (1978)

Le passionnant Centre historique de Kraków, ancienne capitale de la Pologne, est situé au pied
du château royal de Wawel. Cette ville de marchands qui date du XIIIe siècle comprend la plus
grande place de marché d’Europe, de nombreuses maisons historiques, ainsi que des palais et
églises richement décorés. Des vestiges de remparts du XIVe siècle et le site médiéval de Kazimierz au sud de la ville, avec ses synagogues anciennes, l’Université Jagellon et la cathédrale
gothique où sont enterrés les rois de Pologne, témoignent du riche passé de cette ville.

Mines royales de sel de Wieliczka et Bochnia (1978, 2008, 2013)

Le filon géologique de sel gemme de Wieliczka et Bochnia a été exploité continuellement depuis
le XIIIe siècle. Cette activité industrielle majeure, la plus ancienne d’Europe, disposait d’un
statut royal. Il s’agit d’un bien en série composé des Mines de sel de Wieliczka et de Bochnia et
de la Saline-château de Wieliczka. Les Mines de sel de Wieliczka et de Bochnia illustrent les
étapes historiques du développement des techniques minières en Europe, du XIIIe au XXe
siècle : les deux mines forment des centaines de kilomètres de galeries avec des œuvres d’art,
des chapelles souterraines et des statues sculptées dans le sel, offrant un fascinant pèlerinage
dans le passé. Les mines étaient administrativement et techniquement gérées par la Salinechâteau de Wieliczka, qui date de la période médiévale mais a été plusieurs fois reconstruite au
cours de son histoire.

Auschwitz Birkenau Camp allemand nazi de concentration et d’extermination (1940-1945) (1979)

Les enceintes, les barbelés, les miradors, les baraquements, les potences, les chambres à gaz et
les fours crématoires de l’ancien camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz-Birkenau, le plus vaste du IIIe Reich, attestent les conditions dans lesquelles fonctionnait le génocide
hitlérien. Selon des recherches historiques, 1,1 à 1,5 million de personnes – dont de très nombreux Juifs – furent systématiquement affamées, torturées et assassinées dans ce camp, symbole de la cruauté de l’homme pour l’homme au XXe siècle.

Kalwaria Zebrzydowska : ensemble architectural maniériste et paysager et parc de pèlerinage (1999)

Kalwaria Zebrzydowska est un paysage culturel d’une grande beauté et d’une grande importance spirituelle. Son cadre naturel, dans lequel s’inscrivent des lieux symboliques de dévotion
relatifs à la Passion de Jésus-Christ et à la vie de la Vierge Marie, est resté quasi inchangé depuis le XVIIe siècle. C’est encore aujourd’hui un lieu de pèlerinage.

Églises en bois 

  • L’église St. Michel Archange de Dębno Podhalańskie,
  • L’église Saints-Apôtres-Philippe-et-Jacques de Sękowa,
  • L’église de Saint-Michel-Archange de Binarowa,
  • L’église de Saint-Léonard de Lipnica Murowana,
  • L’église Grecque-Catholique Saint-Michel-Archange de Bunary Wyzne
  • L’église Grecque-Catholique de Kwiaton
  • L’église Grecque-Catholique Saint-Marie-Mère-de-Dieu de Owczary
  • L’église Grecque-Catholique Saint-Jacques-Apôtre de Powroznik

Les églises en bois du sud de Małopolska représentent des exemples exceptionnels des différents aspects des traditions de construction des églises médiévales dans la culture catholique
romaine. Utilisant la technique des rondins de bois disposés horizontalement, répandue en Europe du Nord et de l’Est depuis le Moyen Âge, ces églises étaient construites par les familles nobles et devinrent également un signe de prestige. Elles offraient une solution de rechange intéressante aux constructions de maçonnerie pratiquées dans les centres urbains.