Un city break entre histoire et modernité ?

Le tout saupoudré de culture, d’animations, d’art de vivre, de soleil, d’une escapade nature ? vignon est la destination toute indiquée.
Le Palais des Papes, le plus grand palais gothique, résidence des souverains pontifes au 14e siècle est le haut lieu patrimonial de la ville. À visiter avec le tout nouveau Histopad à réalité augmentée qui vous permettra de franchir les portes du temps. Tout à côté, le Pont d’Avignon, célèbre dans le monde  entier grâce à sa chanson, est également un témoin prestigieux du passé. Les deux monuments font partie d’un ensemble monumental grandiose classé au Patrimoine Mondial par l’UNESCO. La ville lovée dans ses remparts d’origine prête à la flânerie, on y découvre au hasard des ruelles tant de témoins du passé : chapelles et églises, édifices moyenâgeux, hôtels particuliers des 18e et 19e : l’art est partout, un véritable musée à ciel ouvert ! Les musées offrent une incroyable variété de collections : depuis la préhistoire au musée Lapidaire, en passant par la peinture du Moyen- Âge au Petit-Palais, les Beaux-arts au musée Calvet, les impressionnistes à Angladon, les arts décoratifs à Vouland jusqu’à l’art contemporain à la Collection Lambert : toutes les époques sont représentées.

Et les 5 musées municipaux d’Avignon sont gratuits pour tous les visiteurs. Les placettes et les terrasses ombragées sont des lieux de convivialité. On s’y arrête pour boire un verre, profiter du spectacle, bavarder entre amis, se reposer d’une longue journée de shopping…  Avignon est aussi célèbre pour son festival de théâtre, créé en 1947 par Jean Vilar qui attire désormais en été toute la création contemporaine du spectacle vivant. À ses côtés, le festival « Off » avec plus de 1500 spectacles transforme la ville en juillet en une immense et joyeuse scène. Et c’est un peu de toute cette histoire qu’est venu aux avignonnais le goût de sortir, partager, découvrir, créer !
Toute l’année, l’animation culturelle embrase la ville : opéra, théâtres permanents, associations, clubs proposent des spectacles de musique théâtre, danse, des expositions, des moments festifs. De grandes manifestations ponctuent les saisons : Cheval Passion en janvier, les Hivernales de la danse en février, Résonance en juillet, le Tremplin Jazz, Frames festival ou encore la grande exposition d’été au Palais des Papes.
La ville est aussi un haut lieu de gastronomie et d’oenotourisme : les chefs étoilés concoctent des platstraditionnels ou innovants à savourer dans des restaurants de charme; les Halles, le marché local proposent tous les produits du terroir, le Carré du Palais vous invite à découvrir les vins des Côtes-du-Rhône dont Avignon est la capitale. Vivante, vibrante, étonnante, insolite et plurielle, Avignon, est une escapade de choix dont on se souvient longtemps.

Avignon est inscrite depuis 1995 sur la liste du Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO pour son Centre Historique regroupant le Palais des Papes, l’ensemble épiscopal, avec la Métropole Notre-Dame-des-Doms et le musée du Petit Palais, le Pont d’Avignon et ses remparts, constituant un ensemble monumental grandiose et unique.

  • LE MUSÉE DU PETIT PALAIS
    Le musée du Petit Palais doit son nom à l’appellation familière du Palais des archevêques dans lequel il est installé. Ce « Petit Palais » de près de 3000 m² organisés autour de deux cours intérieures, avec sa façade crénelée et percée de fenêtres à meneaux, fut reconstruit sur une ancienne livrée cardinalice à la fin du XVe siècle par l’archevêque Julien de la Rovère, futur pape Jules II.
    Le musée abrite un ensemble unique de peintures du Moyen-Âge et de la Renaissance italienne (environ 390 peintures et 600 sculptures). Il présente la collection de peintures italiennes rassemblées par le marquis Campana au XIXe siècle. Cette collection parmi laquelle figurent les plus grands noms tels que Botticelli ou Carpaccio constitue un dépôt exceptionnel du musée du Louvre. Il propose aussi un riche ensemble de peintures et de sculptures provençales du Moyen-Âge déposé par la Fondation Calvet
  • LE PALAIS DES PAPES
    Neuf papes se sont succédé à Avignon. Le Palais des Papes, principal témoin de leur présence, est le symbole de la puissance de la chrétienté et du pouvoir temporel et spirituel qu’exerçait la papauté à cette époque. À la fois colossale forteresse et palais somptueux, il fut considéré par les contemporains comme «la plus belle et la plus forte maison du monde» (Froissart).
    Sa construction s’effectue en moins de 20 ans, de 1335 à 1352. Elle est l’oeuvre principalement de deux papes : Benoît XII, qui fait construire un riche et imposant palais pontifical (dit Palais Vieux), et Clément VI, qui fait édifier l’opus Novum (dit Palais Neuf ) qui témoigne d’un esprit architectural nouveau à la mesure de ce prince de l’église. Le monument présente vingt-cinq salles et lieux ouverts à la visite : grandes salles d’apparat qui ont accueilli les cérémonies et les festins, les salles du trésor, les chapelles et les appartements privés qui renferment des fresques inestimables. Les décors peints des chapelles Saint Jean et Saint Martial sont attribués au grand peintre italien Matteo Giovannetti.
  • LA MÉTROPOLE NOTRE-DAME-DES-DOMS
    Située au nord du Palais des Papes, elle est édifiée en 1150 en style roman provençal. Les chapelles gothiques sont ajoutées entre le XIVe et le XVIIe siècle ; l’abside est reconstruite au XVIIe siècle, travaux qui eurent pour résultat la démolition du cloître médiéval.
    Le grand peintre italien Simone Martini réalise en 1343 les fresques du porche qui sont actuellement déposées au Palais des Papes.
  • LE PONT D’AVIGNON / SAINT BÉNEZET
    Le Pont était long de 920 mètres et comptait 22 arches. Commencé à la fin du XIIe siècle, il va constituer pendant plusieurs siècles un chantier permanent.
    Il est plusieurs fois endommagé et reconstruit à la suite du changement climatique qui modifie les caractéristiques hydrologiques du Rhône à la fin du Moyen-Âge. Les travaux de reconstruction cessèrent au XVIIe siècle.  Il ne reste plus aujourd’hui que quatre arches. Sur la deuxième pile du Pont se trouve la chapelle Saint Bénezet où furent conservées les reliques du saint à l’origine de la construction du Pont et qui donnèrent lieu à un important pèlerinage au Moyen-Âge.
    Cette chapelle fut surmontée au XVe siècle par la chapelle Saint Nicolas patron des mariniers.
    La promenade sur le Pont en balcon sur le Rhône offre une vue exceptionnelle sur la Tour Philippe le Bel, le Fort saint André (Villeneuve lez Avignon), le Palais des Papes, les remparts et le Petit Palais.
    www.avignon-pont.com

PONT D’AVIGNON : ON N’Y TOURNE PAS EN ROND !

Il est connu pour sa chanson dans le monde entier, classé Patrimoine mondial par l’Unesco, et il s’est mis au goût du jour, proposant aux visiteurs des outils de médiation performants et de pointe et devenant par ailleurs le seul pont du Moyen-Âge en totale accessibilité pour les PMR.
Reconstitution historique et numérique du Pont en 3D. Véritable prouesse technique, le pont d’Avignon, ou pont Saint-Bénezet, dont la construction a débuté en 1177, reliait autrefois les deux rives du Rhône. Souvent détruit et reconstruit, il a subi au fil des siècles les caprices du fleuve. Après l’abandon de sa reconstruction à la fin du XVIIe siècle, il n’a conservé que 4 arches sur ses 22 d’origine.
Porteur de légendes et emblème d’un territoire, le pont d’Avignon a fait l’objet d’un travail interdisciplinaire sans précédent qui a mobilisé, depuis 2010, toute une  communauté de chercheurs, sous l’égide du Grand Avignon et du CNRS. Au pont d’Avignon le visiteur peut désormais découvrir une maquette numérique en 3D, reconstituant le pont dans son intégralité et synthétisant l’ensemble des connaissances recueillies sur tablettes tactiles ou à l’espace 3D.

 

BOUILLON DE CULTURE

Depuis la création du festival d’Avignon par Jean Vilar en 1947, les avignonnais se passionnent de théâtre et de spectacles vivants. Outre le festival d’été, la ville comporte plus d’une dizaine de théâtres permanents, des compagnies, un Opéra-théâtre et de nombreuses scènes nationales qui proposent à l’année créations et spectacles de choix.

FESTIVAL D’AVIGNON – 76E ÉDITION
Le Festival d’Avignon, ce sont 75 ans d’universalisme au service du patrimoine culturel et de la création contemporaine. 75 ans de mise en perspective de l’Art avec la réalité sociale. 75 ans d’un projet politique et esthétique qui observe les grandes métamorphoses du spectacle vivant et, à travers elles, la diversité et la complexité du Monde.
Du 7 au 26 juillet
www.festival-avignon.com

FESTIVAL OFF – 57E ÉDITION
Le Off, véritable salon du spectacle vivant et manifestation culturelle d’envergure internationale, propose chaque année plus de 1500 spectacles. Près de 8000
artistes issus de la France entière et de plus de 20 pays étrangers attendent les spectateurs dans 140 lieux différents ! Ces compagnies font de la ville une immense scène de confrontation artistique où sont représentées toutes les disciplines du spectacle vivant : théâtre, lecture, café-théâtre, cirque, danse, musique, spectacle de rue… textes classiques, modernes, contemporains, pour tous les publics, de tous âges. Chaque année la grande parade d’ouverture met en scène des milliers de comédiens.
Du 7 au 30 juillet
www.festivaloffavignon.com

FESTIVAL A-OUT
Festival du Théâtre Amateur d’Avignon qui rassemble 5 théâtres. Une quinzaines de compagnies pour une vingtaine de spectacles. Théâtres des Vents, du Rempart, du Chapeau Rouge, de la Porte Saint-Michel, Atelier florentin.Première semaine d’août
https://theatredesvents.fr

LA FÉDÉRATION DES THÉÂTRES INDÉPENDANTS AVIGNON – FESTIVAL INDÉPENDANCE(S) !
Créée le 11 mai 2020 et implantée à Avignon, la Fédération des Théâtres Indépendants d’Avignon est née de la volonté de nombreuses salles de spectacles privées avignonnaises de fédérer leurs forces et leurs énergies afin de mieux faire connaître et reconnaître leurs actions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.