dim. Mar 3rd, 2024

De bronze, de marbre ou de plomb, les 824 sculptures qui ornent les jardins font de Versailles le plus grand musée au monde de sculptures en plein air. Couvertes en hiver afin de les protéger des conditions climatiques, les sculptures sont désormais visibles des visiteurs.

Le château de Versailles propose au public de nouvelles façons de les redécouvrir. Parcours « Sculptures admirables » dans l’application, ouverture de la galerie des Sculptures et des moulages, catalogue numérique et collection 3D permettront aux visiteurs de mieux connaître ces chefs-d’oeuvre.

 

Un patrimoine sculpté hors du commun

Prolongeant les lignes et les perspectives du Château, les jardins voulus par Louis XIV et créés par André Le Nôtre réunissent l’art et la nature. Ils sont le véritable pendant végétal à la résidence royale. Les 824 sculptures qui le peuplent font de Versailles le plus grand musée de sculpture en plein air au monde.

Hérité pour l’essentiel de l’époque de Louis XIV et quelque peu enrichi sous les règnes suivants, le patrimoine sculpté des jardins de Versailles constitue un sommet dans l’histoire de la sculpture européenne. À partir de 1664, Louis XIV commande aux plus grands artistes de son temps des oeuvres destinées à orner les jardins du Château. Groupes, figures, termes, bustes ou vases de marbre, de bronze ou de plomb sont exécutés chaque année tandis que l’iconographie évolue au fil du règne selon les influences de l’époque et les volontés politiques du souverain. À la mythologie galante du premier Versailles des fêtes succède la thématique apollinienne, le dieu solaire et ses actions bénéfiques symbolisant Louis XIV garant du bon ordre du monde. Après 1682, date de l’installation définitive de la cour à Versailles, la portée politique de la sculpture s’accentue. Des antiques ou des copies d’antiques font de Versailles une « nouvelle Rome ».

 

Le parcours « sculptures admirables des jardins »

Après les parcours des Arbres admirables et des Horloges admirables, le château de Versailles a développé un nouveau parcours sur l’application de visite intitulé « Sculptures admirables des jardins ».

Le public est invité à découvrir les sculptures les plus somptueuses des jardins, tout en se promenant à travers les bosquets, les bassins, les allées, et la grande perspective.

Une trentaine de chefs-d’oeuvre jalonne cette balade géolocalisée : le bassin de Latone, L’Aurore, la fontaine de la Pyramide, Vénus accroupie, ou encore le bosquet de la Colonnade.

Téléchargez gratuitement l’application du château de Versailles. Parcours disponible gratuitement en français et en anglais.

 

Ouverture de la galerie des sculptures et des moulages

Les sculptures des jardins souffrent depuis plusieurs siècles de leur exposition en plein air. Depuis 2008, afin de mettre un terme au processus d’érosion qui les affecte inéluctablement, le château de Versailles mène une grande campagne de préservation des oeuvres. Les sculptures originales sont ainsi restaurées, mises à l’abri dans la Galerie des sculptures et des moulages, et remplacées dans le jardin par des répliques. Plus d’une soixantaine de chefs-d’oeuvre de marbre des jardins de Versailles, y sont aujourd’hui présentées.

 

Depuis le 1er avril, la Galerie des sculptures et des moulages installée dans la Petite Écurie est accessible gratuitement en visite libre tous les week-ends. Un parcours audioguidé gratuit est également disponible sur l’application du château de Versailles.

Informations pratiques : chateauversailles.fr

 

La collection 3d de sculptures

Véritable plateforme d’immersion virtuelle, Sketchfab permet de mettre en ligne des modélisations 3D originales. Présent sur la plateforme depuis 2018, le château de Versailles a développé une nouvelle collection autour des sculptures des jardins. Les visiteurs souhaitant enrichir leur visite peuvent désormais manipuler 12 sculptures en 3D – parmi plus de 70 modèles existants – directement depuis chez eux, afin d’accéder au plus près des oeuvres.

 

Le catalogue numérique

Un nouveau site gratuit et exhaustif répertorie désormais l’ensemble des sculptures des jardins de Versailles et de Trianon. Il comprend également celles ayant disparues et celles qui ne sont plus à leur emplacement d’origine. Une carte interactive permet d’obtenir la géolocalisation précise de chaque sculpture dans le domaine et donne un accès total aux informations liées aux oeuvres : dénomination, localisation, description, historique, numéro d’inventaire, etc. Il répertorie les sculptures en place (596 notices) – originaux, copies et répliques – et prend en compte les nombreuses oeuvres qui ont orné les jardins de Versailles, aujourd’hui délocalisées (566) qu’elles soient disparues (283), mises à l’abri (185), conservées ailleurs qu’à Versailles (90) ou attestées, mais non situées, dans les jardins de Versailles ou de Trianon (8). Contenu élaboré par Alexandre Maral, conservateur général du Patrimoine, chef du département des sculptures et directeur du Centre de recherche du château de Versailles, avec la collaboration de Cyril Pasquier. Réalisé par la Réunion des Musées Nationaux – Grand Palais en partenariat avec le château de Versailles.

À découvrir sur le site : sculptures-jardins.chateauversailles.fr