jeu. Juil 25th, 2024

Depuis plusieurs années, des efforts ont été déployés pour préserver et partager l’héritage des cultures ancestrales des Amérindiens aux États-Unis. À travers des manifestations culturelles, des musées, du tourisme local, de l’artisanat ou encore des œuvres d’arts indigènes, c’est tout un pan de l’histoire et de la culture américaine qui est célébré un peu partout sur le sol américain. Visit The USA met en lumière 4 destinations d’Est en Ouest pour une expérience authentique sur les traces des premiers habitants des États-Unis.

Célébration traditionnelle amérindienne

POW WOW ET UNESCO AU NOUVEAU MEXIQUE

Considéré comme le plus vaste pow-wow de l’Amérique du Nord (grand rassemblement organisé par les Amérindiens pour célébrer et promouvoir leur culture), le Gathering of Nations d’Albuquerque au Nouveau-Mexique aura lieu du 25 au 27 avril 2024.  Chaque année, il attire des milliers d’Amérindiens représentant des centaines de tribus. Parmi les temps forts figurent des concours de chant, de danse et de percussion qui regroupent plus de 3 000 artistes représentant plus de 500 tribus d’Amérique du Nord. Les visiteurs pourront également y découvrir des poteries et des bijoux créés par plus de 800 artisans amérindiens et déguster des plats traditionnels comme du pain frit et des pains éclairs frits servis avec du miel. Afin de prolonger leur immersion, les voyageurs pourront visiter le village Taos Pueblo, situé à 2h30 d’Albuquerque et classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Habité par des membres de la tribu des Taos depuis plus de 1 000 ans, ce site permet de découvrir la culture, l’histoire et le peuple de ce village.

 

CULTURE ET CROISIÈRE ECO RESPONSABLE EN ALASKA 

Terre la plus sauvage des États-Unis, l’Alaska abrite également de nombreuses tribus amérindiennes  issues des 11 grands groupes culturels de l’état. Construit sur 11 hectares, l’Alaska Native Heritage Center d’Anchorage est un passage obligé pour mieux connaître l’histoire et l’héritage des Amérindiens d’Alaska au travers de récits ancestraux, de chants et danses folkloriques, de représentations artistiques et des jeux traditionnels.  Au-delà du centre, c’est toute la ville qui permet une immersion dans cette culture grâce aux  fresques murales colorées d’artistes amérindiens locaux ainsi que la possibilité de découvrir les habitations traditionnelles des différentes tribus (Iñupiat, des Athabascan, des Eyak, Haida…). Les voyageurs pourront également savourer des mets d’inspiration indigène au D’eshchin Café ou admirer les œuvres d’art à la Ch’k’iqadi Gallery. Enfin, les voyageurs pourront embarquer à bord d’une croisière Alaskan Dream (qui s’est associé à Sealaska, une société autochtone de l’Alaska),  afin d’accéder à des destinations interdites aux plus gros navires et découvrir plusieurs villages amérindiens.
 


Réserve nationale de Big Cypress / Célébration lors d’un Pow Wow

 

À LA RENCONTRE DES SÉMINOLES EN FLORIDE

La réserve nationale de Big Cypress protège environ 295 000 hectares de zones marécageuses où les visiteurs peuvent observer les alligators, les tortues, les poissons, les oiseaux et d’autres créatures. La réserve abrite également le musée « Ah-Tah-Thi-Ki », qui signifie « lieu d’apprentissage » en langue des Séminoles et qui propose plus de 30 000 objets et artefacts uniques. Les voyageurs peuvent visiter les expositions et les galeries du musée, où des objets rares et des représentations de la vie tribale sont exposés. Ils pourront ensuite découvrir un village séminole et admirer les ouvrages de perles, les paniers, les sculptures en bois et les patchworks réalisés par la tribu. Pour une expérience immersive garantie il est possible de séjourner au Big Cypress RV Resort. Géré par la tribu des Séminoles de Floride, qui en est également la propriétaire, ce camping tout confort propose aux visiteurs des emplacements pour caravane ainsi que des tentes et des bungalows climatisés. Une chance unique de profiter de la douceur et de la beauté de la prairie occidentale des Everglades tout en vivant une expérience culturelle unique.

12 000 ANS D’HISTOIRE À WASHINGTON, DC 

Peu de voyageurs savent que la capitale américaine abrite le premier musée national des États-Unis dédié exclusivement au patrimoine amérindien. En effet, le National Museum of the American Indian (NMAI) met en lumière plus de 12 000 ans d’histoire à travers plus de 1 200 cultures indigènes. Le musée propose l’une des plus grandes collections au monde d’art amérindien, d’artefacts et d’archives photographiques et médiatiques. Des expositions permanentes telles que « Nation to Nation : Traités Entre les États-Unis et les Nations Amérindiennes » (à partir de septembre 2024), explorent les religions et les cérémonies autochtones ainsi que la quête d’identité des communautés indigènes. Situé dans le National Mall de Washington, D.C., dans un bâtiment aux lignes courbes en roche calcaire conçu pour représenter une formation rocheuse, le NMAI accueille régulièrement des festivals culturels, des concerts et des symposiums. Au Mitsitam Native Foods Café du musée, les visiteurs peuvent découvrir des plats indigènes et contemporains de toutes les Amériques, tels que des tortillas et des burgers de bison. À noter qu’une extension du musée a ouvert à New York City.

 

National Museum of the American Indian (NMAI), Washington, DC
 

VisitTheUSA.fr