lun. Mai 27th, 2024
« Histoire, soie, gastronomie et art de vivre à 45 minutes d’Avignon.
Entre Nîmes, Avignon et l’Ardèche, tout près d’Uzès et du Pont du Gard,

se niche le Château de Montcaud,
havre de paix, joyau de l’hôtellerie et repaire des épicuriens gastronomes,
empreint de Provence et d’Occitanie… »
 

Niché dans un écrin de verdure de cinq hectares en Languedoc
Roussillon, la bâtisse imaginée par son premier propriétaire,
Alexandre Eugène Collain – négociant en soie prospère
fut édifiée au XIXème siècle.

Mué en hôtel de charme dès les années 1990, l’établissement est
repris par Jürg Witmer et bénéficie de travaux d’envergure afin de
se refaire une beauté et de retrouver sa splendeur d’antan.

Aujourd’hui, 25 chambres et suites dans le Château,
2 chambres et 1 appartement dans le Mas
et l’ancienne Maison du gardien s’ouvrent
pour une halte ou des locations de vacances.

Classique, sobre mais incontestablement chic, la décoration des
lieux imaginée par l’architecte d’intérieure Sophie Petit,
se veut être une alliance réussie entre un style traditionnel, propre à la région,
et contemporain. Les parquets à chevrons côtoient un mobilier aux
lignes modernes et les baignoires s’invitent (pour certaines) au pied
du lit. À l’intérieur de chaque lieu de vie,
un clin d’œil met à l’honneur
la soie avec des œuvres d’art colorées dans ce matériau de luxe tissé.

Côté jardins, outre un parcours – de promenade ou plus sportif – au sein
du parc verdoyant, les hôtes profitent d’une piscine extérieure, d’un
terrain de pétanque, de tennis, de prêt de vélos électriques… Et
d’un food truck dédié à la “finger food” pour les belles
saisons et les événements…

 
Le chef étoilé Matthieu Hervé.
Le parcours du chef Matthieu Hervé

Originaire de Normandie,
Matthieu Hervé s’oriente rapidement vers un apprentissage en cuisine.
Très tôt passionné par cet univers dynamique
et à la recherche d’un métier “qui bouge”,
c’est le coup de cœur pour la profession.

Après un CAP et un BP en alternance dans des établissements gastronomiques, le futur chef du Château de Montcaud
enchaîne les établissements de prestige :
pendant 5 années au Negresco à Nice,
à Courchevel aux côtés du meilleur sommelier au monde,
Enrico Bernardo,
intégrant la première équipe pour l’ouverture de la Villa Madie
– aujourd’hui triplement étoilée par le Guide Michelin – à Cassis,
ou encore en tant que sous chef pour Daniel Boulud
de l’autre côté de l’Atlantique avant d’intégrer
– en tant que sous chef également – le Cheval Blanc
(trois étoiles au Guide Michelin) à Bâle…

En 2018, avec l’envie de regagner l’hexagone,
Matthieu Hervé rejoint l’Occitanie
et plus particulièrement le Château de Montcaud,
apportant à l’établissement de charme historique,
sa grande expertise culinaire… 

En 2024, Matthieu Hervé reçoit sa première étoile au Guide Michelin.

A gauche : La terrasse du restaurant gastronomique étoilé Le Cèdre.

A droite : La terrasse du restaurant bistronomique Le Bistro de Montcaud.

L’ADN de la cuisine du chef étoilé Matthieu Hervé
au Château de Montcaud

Ancrée dans le classicisme et sa pure tradition française,
la gastronomie et la bistronomie dévoilées par le chef étoilé Matthieu Hervé
au Château de Montcaud s’inspire des exigences
des plus hautes sphères de la cuisine, twistée de notes dépaysantes. 

Au programme, une créativité auréolée de technicité,
dans laquelle toutes les nuances de l’acidité
sont mises à l’honneur afin “d’éveiller les papilles”.
Si les différentes variétés d’agrumes du potager
ou le miel des ruches de la maison
se font donc la part belle dans les assiettes
quand le permet la nature, les produits issus du maraîchage
se veulent locavores, tout comme le terroir qui s’y invite généreusement…

A gauche : Homard bleu, caviar osciètre, salpicon de homard et asperges vertes, tête de veau croustillante et bisque crémée.
A droite : Saint-Jacques, caviar osciètre, sauce champagne et yuzu.
 
Château de Montcaud
Hameau de Combes
30200 Sabran
France