L’exposition internationale Le Banquet invite des commissaires d’expositions des cinq continents à faire découvrir les expressions métiers d’art les plus audacieuses de 11 pays et régions du monde.

Si les métiers d’art et de la création donnent quotidiennement corps et matière au dialogue des cultures, le Banquet en est résolument le point d’orgue.

Cette exposition internationale, organisée par Ateliers d’Art de France, rassemble une centaine d’oeuvres issues d’ateliers du monde entier.

Le Banquet se déploie au centre de la Nef du Grand Palais sur une surface de 300m2 et une longueur de 150 mètres.

Dédiés à une région du monde, les archipels qui le composent rendent compte de la créativité des métiers d’art du territoire. Ils incarnent la vitalité de ces savoir-faire qui assurent la continuité des pratiques et les pérennisent.Éloge de l’universalité des métiers de la création, le parcours d’exposition exalte la diversité et incite le spectateur, convié au dialogue des cultures, à se rêver en citoyen du monde des arts.

Fait notable, parmi les onze pays conviés au Banquet, 8 acteront leur première participation.

L’Inde présentera des projets inédits en pierre et métal et autre céramique, la Thaïlande dévoilera le fruit innovant d’un procédé de réalisation de formes à base de cellulose de riz, la Roumanie se positionnera délibérément à un carrefour entre métiers d’art, design et art contemporain, le Cameroun réunira les forces vives et créatives de ses métiers d’art et notamment celles du pays bamiléké, l’Afrique du Sud, plurielle, incarnera son authenticité et son ouverture au monde ;

enfin, événement marquant, l’Iran exposera ses artisans créateurs, dont une telle présence est jusqu’à ce jour inédite en Europe.Une démarche également adoptée par le Canada, qui poussera encore plus loin les limites de la matière et des métiers d’art et de création et s’interrogera particulièrement sur la manière de montrer les métiers d’art.La sélection espagnole jouera sur la perception de la représentation, interrogera chacun sur ce qu’il regarde, matière détournées à l’appui. L’influence surréaliste est toujours bien vivante de l’autre côté des Pyrénées.

Pays à l’honneur, le Luxembourg verra très grand avec le travail monumental d’un sculpteur sur bois, voisinant la délicatesse de pièces en céramique, plus intimes.

Le Chili, pays à l’honneur de Révélations 2017, renouera avec les plus belles traditions du pays magistralement réinventées par 6 artistes et artisans créateurs. Carte blanche aux collectionneurs sur l’archipel français avec le curateur Jannick Thiroux et son « cabinet d’un curieux », donnant vie à une collection d’oeuvres rêvées.La centaine de pièces contemporaines exposée dans l’allée principale est prêtée par des artistes, galeries, musées, collectionneurs de différentes régions du monde.Ces noces visuelles sont la preuve qu’artistes plasticiens, designers, artisans d’art, créateurs appartiennent à une même famille. Gardiens de la culture, dignes héritiers de traditions fortes, abolissant les hiérarchies entre pratiques, genres et matières, ils ouvrent le passage vers l’avenir des métiers d’art et de la création.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.