jeu. Juin 13th, 2024

De nombreuses populations se sont succédées et se sont mélangées sur le territoire croate à la période antique : des Illyriens, des Celtes, puis des Grecs qui vinrent installer des comptoirs, et enfin les Romains qui ont laissé une empreinte forte sur le pays. On peut encore voir ces traces aujourd’hui dans l’architecture, l’urbanisme, le réseau routier, la culture de la vigne et des oliviers. Parmi les témoignages les plus importants de cette époque, il faut citer le Palais de Dioclétien à Split, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Édifié par l’empereur au 3e siècle, cet immense palais fortifié de 38 500 m2 est l’un des complexes monumentaux les mieux préservés et les plus remarquables de l’Empire romain. Un autre exemple significatif est l’amphithéâtre de Pula, particulièrement bien conservé, qui figure parmi les 6 plus grands amphithéâtres romains encore debout. Construit entre 69-79 apr. JC, il pouvait accueillir plus de 20 000 personnes.

LA CROATIE BYZANTINE ET ROMANE

À la confluence entre l’Empire carolingien et la civilisation byzantine, la Croatie permet à l’art paléochrétien de se développer en symbiose avec la culture antique. L’église à plan circulaire de Saint Donat à Zadar est un bel exemple d’architecture préromane. À l’âge d’or byzantin, on doit la Basilique Euphrasienne de Poreč. Classée à l’UNESCO, elle constitue le seul complexe épiscopal paléochrétien conservé au monde. Mêlant par la suite ces héritages antiques et byzantins avec l’influence des Francs, les premières tribus croates s’installent pendant les grandes invasions et font de Knin leur capitale, où subsiste aujourd’hui leur forteresse érigée au 9e siècle. Le catholicisme se développe rapidement, et l’architecture romane croate prend vraiment son essor à partir du 12ème siècle, s’inspirant de courants venant d’Italie. On citera la Cathédrale de Zadar, construite aux 12e-13e siècles, véritable chef-d’œuvre de l’art roman croate avec des accents toscans.

ENTRE VENISE ET VIENNE : RENAISSANCE ET BAROQUE

Au cours de l’histoire, le territoire croate se range sous la domination des Habsbourg, tandis qu’une autre partie du pays est dominée par la République de Venise. Se forme aussi à cette époque la République indépendante de Dubrovnik, qui devient un centre culturel fort. Le pays se divise donc entre villas et jardins d’un côté, et forteresses défensives de l’autre. En témoignent la magnifique cathédrale de Šibenik, classée à l’UNESCO, le Palais gothique-Renaissance de Sponza typique de Dubrovnik, le théâtre de Hvar, et le château fortifié de Veliki Tabor. Sous influence austro-hongroise se développe un courant baroque, style que l’on retrouve dans la vieille ville de Zagreb et à Varaždin.

ZAGREB – zagreb-croatian-national-theater-zoran-jelaca

LA CROATIE MODERNE ET CONTEMPORAINE

Jusqu’à son indépendance en 1991 et après, la Croatie a connu de nombreuses influences et styles. Du néoclassicisme au modernisme, l’architecture croate des 19e et 20e siècles reflète son époque. L’influence viennoise avec son style Sécession se voit dans les archives de Zagreb, l’urbanisme de style néo-Renaissance moderne se manifeste au cimetière de Mirogoj, et l’esthétique de style Le Corbusier est présente dans les villas de la capitale. Aujourd’hui, les créations contemporaines ne cessent de se multiplier, comme les Orgues marines de Zadar conçues par l’architecte Nikola Bašić.

UN PATRIMOINE LARGEMENT RECONNU PAR L’UNESCO

La Croatie est fière de ses 10 sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, comprenant 8 sites culturels et 2 sites naturels. Parmi les plus célèbres figurent le Palais de Dioclétien à Split, la basilique euphrasienne de Poreč, la vieille ville de Dubrovnik, la Cathédrale Saint-Jacques à Šibenik, la ville historique de Trogir, ainsi que la plaine de Stari Grad sur l’île de Hvar. Plus récemment, les remparts et portes fortifiés de Zadar, la forteresse Saint-Nicolas de Šibenik, et les cimetières de tombes médiévales ont été ajoutés à cette liste. Du côté des sites naturels, les forêts primaires de hêtres des parcs nationaux du Velebit et de Paklenica ont rejoint le parc national des Lacs de Plitvice, mondialement reconnu.

UNE CULTURE VIVANTE ET DES TRADITIONS RICHES

L’UNESCO a également reconnu la richesse de la culture traditionnelle de la Croatie en classant 15 éléments au patrimoine immatériel. Ces traditions, mêlant des éléments païens et des rites chrétiens, ont traversé les âges et continuent de se perpétuer aujourd’hui, parfois sous de nouvelles formes ou avec de nouvelles significations. Elles sont devenues des repères essentiels de l’identité croate. La musique, les chants, les danses, et les costumes traditionnels sont intégrés à de nombreuses occasions et cérémonies officielles, tels que le chant à deux voix d’Istrie et le chant polyphonique des klapa dalmates, la danse des sabres de Korčula et la « ronde muette » Nijemo kolo de l’arrière-pays dalmate. Des festivités telles que la marche des sonneurs de cloches du carnaval Halubje dans la région de Rijeka, la procession de printemps des « reines » (kraljice et ljelje) de Gorjani, ou la joute chevaleresque de l’Alka à Sinj font également partie intégrante de la culture croate.  

unesco-nijemo-kolo-silent-circle-dalmatian-hinterland-julien-duval

UN ARTISANAT VARIÉ

L’artisanat croate se distingue par sa richesse et sa diversité, qui varient d’une région à l’autre. Des formes de dentelles spécifiques des îles de Pag, Hvar et Lepoglava sont particulièrement reconnues et inscrites à l’UNESCO. De même, la fabrication traditionnelle des jouets en bois de Zagorje et la confection des licitar, ces pains d’épices colorés porte-bonheur typiques du nord de la Croatie, sont des exemples marquants. La région de Konavle est renommée pour sa production de broderie en soie, tandis que Rijeka est célèbre pour ses bijoux, dont le morčić, symbole de protection des pêcheurs et des marins. L’aromathérapie artisanale croate s’appuie sur les produits naturels caractéristiques du pays, comme la lavande de Hvar, les produits à base d’huile d’olive, et les herbes aromatiques. Enfin, il convient de noter que la cravate a été inventée en Croatie, ce qui en fait un élément emblématique de l’artisanat du pays.

LA CROATIE AUJOURD’HUI

La Croatie est aujourd’hui le théâtre d’une scène artistique contemporaine en plein essor, en particulier à Zagreb, qui est devenue une destination artistique incontournable. La capitale accueille un festival de la bande dessinée en mai et un festival international de danse contemporaine en juin. Le street art se développe également, avec Rijeka comme l’un des principaux foyers de créativité dans ce domaine. De plus en plus de musées d’art contemporain voient le jour, à Zagreb, Rijeka, et Pula en Istrie. La Croatie est également devenue un terrain de jeu pour les architectes contemporains, avec des réalisations telles que le pont mémorial de Rijeka, les grues géantes illuminées de Pula, l’Olive House suspendue entre terre et mer à Pag, ainsi que les œuvres emblématiques de Nikola Bašić à Zadar, les Orgues Maritimes et le Salut au Soleil, qui utilisent les vagues et le soleil pour créer de la musique et de la lumière.

SPLIT: ivan-sardi

 

UNE DESTINATION AU CARREFOUR DES SAVEURS

UNE CUISINE COLORÉE

La cuisine croate est à l’image de ses paysages et de son terroir : variée, riche en couleurs et en saveurs. Le mariage insolite des civilisations et des influences, caractéristique de la Croatie, se reflète également dans sa cuisine nationale façonnée par de multiples inspirations. Si chaque région possède ses spécialités qui font la fierté des habitants, la cuisine croate est pourtant reconnaissable et unique dans le bassin méditerranéen. Elle est caractérisée par une simplicité, une inspiration tirée de la nature, et un soin particulier accordé à la fraîcheur et aux produits de saison. Autant d’éléments qui permettent aux chefs croates de manier une gamme incroyable de saveurs pour régaler les palais des visiteurs.

UNE GASTRONOMIE RECONNUE

Cette diversité culinaire reconnue mondialement est récompensée par les guides les plus prestigieux. Ainsi, la gastronomie croate continue de gagner en importance. Les restaurants Agli Amici (Rovinj), Alfred Keller (Mali Lošinj) et Nebo (Rijeka) ont reçu une étoile Michelin, et les restaurants 360º (Dubrovnik), Boškinac (Novalja), Draga di Lovrana (Lovran), LD Terrace (Korčula), Monte (Rovinj), Noel (Zagreb) et Pelegrini (Šibenik) ont, quant à eux, conservé leur étoile. Avec les sept nouveaux restaurants inscrits sur la liste des Bib Gourmand, le pays compte désormais 10 restaurants avec une étoile Michelin, soit un total de 79 établissements ayant reçu une récompense du guide prestigieux.

DES PLATS RÉGIONAUX TYPIQUES

Des côtes de l’Adriatique en Dalmatie aux plaines de Slavonie, chaque région de la Croatie présente fièrement des spécificités culinaires qui forgent l’unique palette de saveurs de la cuisine croate. De l’héritage slave, auquel se mélangent les influences hongroises, autrichiennes ou turques, que l’on retrouve dans les plats généreux des régions continentales, jusqu’aux saveurs méditerranéennes qui parfument les spécialités du littoral, chaque région propose des mets savoureux qui sont autant d’invitation au voyage. Fišpaprikaš ou soupe de poisson d’eau douce au paprika en Slavonie, Brudet ou soupe épaisse au poisson de mer sur la côte dalmate, Sarma ou poivrons farcis, Istarske lazanje ou lasagnes d’Istrie, parfaites avec de la truffe blanche, il existe autant de spécialités que de régions.

UNE GASTRONOMIE RECONNUE

Cette diversité culinaire, reconnue mondialement, est récompensée par les guides les plus prestigieux. Ainsi, la gastronomie croate continue de gagner en importance. Les restaurants Agli Amici (Rovinj), Alfred Keller (Mali Lošinj) et Nebo (Rijeka) ont reçu une étoile Michelin, et les restaurants 360º (Dubrovnik), Boškinac (Novalja), Draga di Lovrana (Lovran), LD Terrace (Korčula), Monte (Rovinj), Noel (Zagreb) et Pelegrini (Šibenik) ont, quant à eux, conservé leur étoile. Avec les sept nouveaux restaurants inscrits sur la liste des Bib Gourmand, le pays compte désormais 10 restaurants avec une étoile Michelin, soit un total de 79 établissements ayant reçu une récompense du guide prestigieux.

istria-gastro-truffle-ivo-biocina

LES ROUTES DES VINS

Fruit du savoir-faire ancestral de plusieurs générations de viticulteurs, le vin croate a su acquérir une envergure internationale et trouve sa place dans le cœur des amateurs d’œnologie. Disséminées à travers le pays, les routes des vins de Croatie se sont imposées comme des itinéraires incontournables, alliant découverte du terroir et paysages à couper le souffle. À l’époque des vendanges d’automne, les routes des vins de Croatie s’animent et vivent au rythme des fêtes et festivals locaux, comme celui de la Saint Martin. Pour déguster le vin nouveau à l’occasion du baptême du moût ou pour flâner au cœur des magnifiques vignes, comme celles entourant Motovun en Istrie, celles de Kutjevo en Slavonie, ou bien encore celles du Međimurje en Croatie centrale, les routes de vins sont pleines d’expériences uniques propices à la déconnexion.

LES PRODUITS DU TERROIR

Région aux mille saveurs, la Croatie est fière de ses produits et se positionne sur une production fine mettant en valeur ses producteurs locaux, véritables ambassadeurs de la tradition culinaire croate. Charcuterie de Slavonie, fromage de brebis et agneau salé de l’île de Pag, jambon fumé de Dalmatie, truffes blanches d’Istrie, huîtres plates de Mali Ston, miel de la région de Virovitica Podravina, agrumes et figues des vallées de la Neretva, le pays propose un vrai festival de goûts et de parfums sur ses marchés locaux. Produit star, l’huile d’olive est depuis des siècles un ingrédient fondamental de la cuisine croate et l’un des produits les plus importants du pays. Au-delà de sa valeur gastronomique exceptionnelle, les voyageurs peuvent aussi découvrir ses propriétés curatives en visitant les principales régions productrices comme l’Istrie, le Kvarner et la Dalmatie.

UNE DIVERSITÉ NATURELLE PROTÉGÉE

La Croatie, avec 10% de sa surface protégée, abrite les zones les mieux conservées d’Europe. Huit parcs nationaux et onze parcs naturels, parmi lesquels figurent les Lacs de Plitvice inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, attendent les visiteurs toute l’année. De nombreuses régions et itinéraires hors des sentiers battus permettent aux amoureux de la nature de découvrir la Croatie autrement. Loin des idées reçues, la Croatie offre ainsi des expériences adaptées à tous les types de voyageurs à la recherche de dépaysement et de déconnexion.

AGRITOURISME ET ACTIVITÉS DE PLEIN AIR

La Croatie propose de nombreuses options d’agritourisme avec des hébergements originaux et conviviaux propices à la rencontre avec les habitants. Le tourisme rural en Croatie s’impose de plus en plus dans l’esprit des voyageurs à la recherche d’expériences solidaires mettant à l’honneur le terroir croate. Ce type de tourisme est aussi la meilleure façon de s’adonner aux nombreuses activités sportives de plein air qu’offre le pays. Les agriculteurs proposent notamment en complément de leurs activités traditionnelles des excursions douces en lien avec la nature comme de la randonnée, des balades à cheval, du rafting, de l’escalade, des tours en vélo, etc.

zeleni-vir-luka-esenko

LÂCHER PRISE EN SLAVONIE

Loin de l’effervescence des côtes et des grandes villes, la Slavonie est une région authentique, idéale pour se ressourcer au cœur de la nature. Empreinte d’accents ruraux, la Slavonie bénéficie d’une variété de paysages inouïe qui permet la découverte d’une faune et d’une flore uniques. Avec ses luxuriantes forêts de hêtres et de chênes, le parc naturel de Papuk est le rendez-vous des inconditionnels des grands espaces. Il est sous la protection de l’UNESCO, de même que le géo-parc de l’archipel de Vis. Un nouveau parc d’accrobranche et d’aventures vient d’y ouvrir, l’Adrenaline Park Duboka, le seul parc de ce type 100% écologique en Croatie. Les nombreux ruisseaux qui agrémentent le parc naturel et la magnifique cascade de Jankovac offrent un cadre de sérénité propice au lâcher prise. Le parc naturel de Kopački Rit, candidat à l’inscription sur la liste du patrimoine naturel mondial de l’UNESCO, offre quant à lui une succession de paysages à couper le souffle, entre eaux miroitantes et forêts émeraudes. Il est considéré comme l’un des plus beaux joyaux naturels de la Slavonie.

PARADIS DES RANDONNEURS

La Croatie se révèlera aussi un choix idéal pour les amateurs de mobilité douce et de slow tourisme avec ses nombreux itinéraires de randonnées pour découvrir le pays à pied quel que soit son niveau. Les plus beaux sentiers sillonnent les parcs nationaux, comme ceux qui parcourent Velebit, le plus grand et le plus impressionnant massif montagneux croate, ou encore les sentiers pédestres du parc naturel de Telašćica où les falaises abruptes surplombent le lac salé de Mir. L’archipel de Lastovo, à plus de 4 heures du continent, dévoilent de nombreux sentiers au fil de ses crêtes qui feront la joie des adeptes de la photographie.

omis-ivan-sardi
 

TOURISME BLEU ET PARADIS SOUS-MARIN

La Croatie est un véritable condensé d’îles et de plages exceptionnelles. Avec ses 1244 îles, dont 50 îles habitées, nombreuses sont les occasions de flâner en bord de mer ou dans les eaux translucides de ses côtes. Même à deux pas des villes, il est facile de se sentir rapidement loin de tout. Paddle, kayak, ski nautique ou jet ski… On y retrouve aussi toute la gamme des sports nautiques à la mode.

ÎLES ET PLAGES D’EXCEPTION

En Croatie, 97,96% des 884 plages vérifiées sont proclamées «excellentes pour la baignade» et arborent le label «Pavillon bleu». Criques isolées accessibles uniquement par la mer ou par des sentiers escarpés comme la baie de Stivina sur l’île de Vis ou celle de Lubenice sur Cres, plages de sable fin comme la bien nommée «plage du paradis» de l’île de Rab, plages de galets comme la fameuse Zlatni Rat sur l’île Brač, l’une des plages les plus populaires du pays, plages urbaines telle que Banje à Dubrovnik, plages aux eaux peu profondes idéales pour les familles, plages naturistes ou plages cachées, il y en a pour tous les goûts sur le littoral croate. À noter que le pays compte aussi plusieurs îles sans voitures telles que Silba, Unije, les Kornati, Olib, Zlarin, Prvic et Susak.

DECOUVRIR DUBROVNIK

L’histoire est présente dans chaque recoin de cette ville – à la fois musée vivant et scène contemporaine, Dubrovnik incarne une harmonie parfaite entre le passé et le présent. Surnommée la « Perle de l’Adriatique », elle recèle de trésors dans chaque partie de son territoire. Les remparts médiévaux uniques s’étendant sur 1940 mètres entourent la ville et sont conservés dans leur forme originale, offrant ainsi une attraction incontournable pour les visiteurs. Depuis 1979, Dubrovnik est protégée par le statut de site du patrimoine mondial de l’UNESCO, étant l’une des premières destinations de ce genre en Croatie. Son riche passé historique, sa situation géographique, son climat doux, son hospitalité traditionnelle et son excellence touristique font de Dubrovnik un produit de haute qualité, reconnu sur les marchés internationaux du tourisme.

dance-dubrovnik-aleksandar-gospic

 

NAUTISME : LA CROATIE

DES STATIONS BALNÉAIRES EMBLÉMATIQUES

Face à la mer, les charmantes localités croates offrent des plages aménagées pour profiter du bleu de son littoral : Opatija, ou bien Losinj et Cres, les perles du golfe de Kvarner, étaient par exemple déjà des destinations incontournables durant la période austro-hongroise. Aujourd’hui encore, les visiteurs en découvrent les attraits, notamment la plus importante population de dauphins de l’Adriatique. Losinj est surnommée «l’île de la vitalité» pour ses nombreux sentiers de randonnée et son offre d’aromathérapie. Mais on pense aussi naturellement à la riviera de Split avec ses plages, à la ville côtière de Rovinj ou aux villes de Cavtat et Korčula.

LA PLONGÉE SOUS-MARINE

La mer cristalline de la côte Adriatique regorge de récifs et grottes sous-marines, ainsi que d’espèces végétales et animales uniques. Les passionnés seront subjugués par les sites archéologiques sous-marins, les épaves de bateaux et d’avions. Le parc national des Kornati se distingue particulièrement pour la variété de ses fonds marins. On y trouve aussi une dizaine de zones de snorkeling. L’île de Dugi Otok avec ses falaises abruptes qui plongent sur plusieurs dizaines de mètres de profondeur et se colorent de coraux et bancs de poissons est un autre spot de plongée populaire. Près de l’île de Premuda, un complexe de grottes sous-marines, appelé «la cathédrale» en raison de sa taille, constitue une attraction hors du commun pour les plongeurs. Enfin, la célèbre grotte bleue de l’île de Vis s’explore aussi pour y admirer ses jeux de nuances turquoise particulièrement intenses.

borik-zadaraleksandar-gospic

NAUTISME : LA CROATIE AU FIL DE L’EAU

Destination phare du tourisme nautique avec ses 6000 km de côtes, la Croatie compte au total 142 ports de tourisme nautique, dont 58 marinas et 17 067 postes d’amarrage. La navigation y est facilitée par le bon équipement et l’entretien des ports et marinas de plaisance. La meilleure saison pour naviguer s’étend de la fin du printemps jusqu’au début de l’automne, les températures étant plus douces, la mer calme et les vents favorables. Du cabotage paisible à la navigation plus sportive, toutes les options sont possibles et ce en toute sécurité grâce aux nombreuses îles et anses dans lesquelles s’abriter en cas de grain.

AU FIL DE L’EAU

Destination phare du tourisme nautique avec ses 6000 km de côtes, la Croatie compte au total 142 ports de tourisme nautique, dont 58 marinas et 17 067 postes d’amarrage. La navigation y est facilitée par le bon équipement et l’entretien des ports et marinas de plaisance. La meilleure saison pour naviguer s’étend de la fin du printemps jusqu’au début de l’automne, les températures étant plus douces, la mer calme et les vents favorables. Du cabotage paisible à la navigation plus sportive, toutes les options sont possibles et ce en toute sécurité grâce aux nombreuses îles et anses dans lesquelles s’abriter en cas de grain.

the-islet-of-lukovnik-boris-kacan

UNE RICHE VARIÉTÉ DU NORD AU SUD

Avec pas moins de 8 parcs nationaux ou naturels, le littoral croate offre des paysages particulièrement contrastés et colorés, ainsi que de nombreux sites préservés. On distingue trois grandes régions pour découvrir la Croatie par la mer et profiter de sites inaccessibles autrement. Le Nord comprend l’Istrie et le Golfe de Kvarner : terres rouges, côtes sauvages, relief doux et ensoleillement important caractérisent cette région. Côté mer, on y découvre l’archipel de Brijuni et les superbes îles de Losinj et Cres. La région du centre, de Zadar à Makarska, se prête particulièrement à la navigation en famille ou entre amis. Au niveau du littoral, on y explore le Parc national des Kornati et le parc naturel de Telašćica, ou bien les îles de Pag, Dugi Otok, Hvar, Brač ou Vis. Le Sud, de Korčula à la frontière monténégrine, s’ouvre sur de grands espaces protégés, avec une végétation dense et des forêts descendant jusqu’à la mer, comme le parc naturel de l’archipel de Lastovo, le parc national de l’île de Mljet ou encore la réserve du Golfe de Mali Ston.

 

LE CHARME INSULAIRE

L’attractivité des côtes est étroitement liée à l’esprit des petites villes insulaires, centres de vie urbain. Leur charme distinctif repose sur l’hospitalité de leurs habitants, véritable mode de vie au bord et sur la mer. Les îles croates comptent en effet de superbes villes et villages, comme Hvar, Stari Grad, Krk, Mali Losinj ou encore Vis. La ville de Korčula, entourée d’imposantes murailles et de hautes tours, lieu de naissance présumé de Marco Polo, est une étape incontournable pour les navigateurs. De même que les villes de Pag ou de Rab, sur les îles du même nom, qui présentent un patrimoine architectural de renom.

UNE RICHE VARIÉTÉ DU NORD AU SUD

Le littoral croate est béni avec pas moins de 8 parcs nationaux ou naturels, offrant une variété de paysages contrastés, colorés et préservés. Trois régions majeures permettent de découvrir la Croatie par la mer, offrant un accès à des sites qui seraient autrement inaccessibles. Le Nord comprend l’Istrie et le Golfe de Kvarner, caractérisés par leurs terres rouges, côtes sauvages, relief doux et un ensoleillement important. Du côté de la mer, vous découvrirez l’archipel de Brijuni ainsi que les magnifiques îles de Losinj et Cres. La région centrale, s’étendant de Zadar à Makarska, est idéale pour la navigation en famille ou entre amis. Elle abrite des merveilles telles que le Parc national des Kornati, le parc naturel de Telašćica, ainsi que les îles de Pag, Dugi Otok, Hvar, Brač et Vis. Le Sud, allant de Korčula à la frontière monténégrine, offre de vastes espaces préservés avec une végétation dense et des forêts descendant jusqu’à la mer, comme le parc naturel de l’archipel de Lastovo, le parc national de l’île de Mljet et la réserve du Golfe de Mali Ston.

zrmanja-canyon-luka-esenko

DES SITES NATURELS D’EXCEPTION

Pour les plaisanciers adeptes de grands espaces, les îles lointaines de Croatie, éloignées du continent, sont des destinations de rêve. L’archipel de Palagruža, composé d’une dizaine d’îles et d’îlots, est l’archipel le plus éloigné des côtes, plus proche même de sa voisine italienne que de la Croatie. Ce paradis perdu en haute mer attire les aventuriers et les récompensera avec de superbes vues de son phare, le plus ancien de tout le pays. Autre merveille maritime isolée, l’archipel de Vis constitue l’une des dix oasis paradisiaques restantes en Méditerranée et forme, avec les îles de Mljet et Lastovo, l’Adriatic Blue Corridor – la zone présentant la biodiversité la plus riche de la Méditerranée.

CAP SUR LES VILLES EMBLÉMATIQUES

La Croatie abrite trois villes emblématiques qui se démarquent dans l’industrie MICE (Meetings, Incentives, Conferences, and Exhibitions) :

1. Zagreb, la capitale, offre une atmosphère unique pour les événements. Son dynamisme culturel et son charme historique en font un lieu prisé pour les conférences et séminaires.

2. Dubrovnik, l’une des plus belles villes du bassin méditerranéen, attire les visiteurs avec son architecture médiévale bien préservée.

C’est également un endroit idéal pour les réunions professionnelles.

3. Opatija, ancienne station thermale austro-hongroise, est une ville balnéaire à la mode qui propose d’excellentes infrastructures pour les événements d’affaires. Ces trois villes disposent de bureaux de congrès au sein de leurs offices de tourisme, garantissant ainsi la qualité de l’organisation de conférences et de séminaires. De plus, d’autres villes croates montent également en puissance sur le marché des congrès, notamment Rovinj, Poreč, Umag, Pula en Istrie, Zadar, Šibenik, Vodice, Split, Makarska en Dalmatie, et Osijek dans la partie continentale du pays. Cet engagement envers l’industrie MICE s’accompagne de la rénovation et de l’ouverture de nouveaux hôtels intégrant des salles de conférence adaptées aux besoins des petites et grandes réunions.

vrbnik-island-of-krk-luka-esenko
 

TOURISME D’AFFAIRES : UNE OFFRE EN PLEIN DÉVELOPPEMENT

La Croatie se positionne comme une destination ouverte au tourisme d’affaires en constante évolution. Elle propose de nombreuses offres incitatives aux entreprises. Une initiative récente est la création du **Bureau des Congrès Croate** (Croatian Convention Bureau), dont la mission est d’accompagner les organisateurs d’événements et les entreprises dans la planification de leurs séminaires, conférences, et incentives en Croatie. Le Bureau des Congrès de Croatie capitalise sur son expertise, ses ressources, et sa connaissance approfondie du marché local pour aider les entreprises à mieux préparer leurs projets. Le tourisme d’affaires est un segment essentiel de l’offre touristique croate, offrant plusieurs avantages, notamment en contribuant à étendre la saison touristique tout au long de l’année. Ce développement dynamique confirme la position de la Croatie en tant que destination de choix pour les voyages d’affaires et les événements professionnels.

peljesac-bridge-darko-kesnjer

Les festivals

  • Fresh Island festival à Novalja : en juillet 2022 l’événement se tient sur la plage Zrće sur l’île de Pag avec une grande scène de danse et une plage de galets donnant sur l’eau cristalline de la baie.
  • Ultra Europe music festival : ce festival emblématique que l’on  ne présente plus a lieu chaque année, début juillet, à Split, Brač et Hvar.
  • Outlook à Tisno : Outlook Festival devient le plus grand festival européen de Bass music (Drum & Bass, Dubstep, Dub, Grime, Hip Hop). Pendant l’événement, environ une quarantaine de bateaux lèvent l’ancre pour apprécier le rythme de la musique depuis les eaux.
  • Defected Croatie à Tisno : début août, le festival de musique électronique situé sur les rives idylliques de Tisno s’appuie sur une programmation composée de musique électronique house, disco et underground qui a fait sa renommée.
  • Dimensions à Tisno : le festival se déroule sur la presqu’île et dans la forteresse de Punta Christo à Štinjan. Une centaine d’interprètes de jazz, funk, soul, drum & bass, psych et pop s’y succèdent sur scène.
  • Sonus à Zrce : au mois d’août, sur la plage de Zrce à Novalja, Sonus accueille des artistes de renommée mondiale et a été élu « meilleur festival croate » par les Ambassador Awards pour la 3e année consécutive.
unesco-kraljice-queens-from-gorjani-julien-duval

 

DES FESTIVALS DE MUSIQUE D’AMPLEUR INTERNATIONALE TOUTE L’ANNÉE

  • INMusic Festival #15 : le plus grand festival en plein air de musique internationale contemporaine de Croatie, il a lieu chaque année, au mois de juin pendant 3 jours à Zagreb au bord du lac Jarun.
  • LA CROATIE, TERRE DE SPORTIFS
  • Zadar Outdoor Festival : avec une édition au printemps et une en automne, ce festival cherche à faire découvrir la région de Zadar à travers des activités de plein air et des compétitions sportives pour amateurs et confirmés : marathon, trail, stand-up paddle, kayak, etc. Istria300 à Poreč : En octobre, cet événement cycliste propose une course de 300 km à travers la ville côtière de Poreč en Istrie.
  • CRO-RACE : entre fin septembre et début octobre se tiend cette course cycliste internationale en 6 étapes s’étendant sur un parcours de 1000 km à travers toute la Croatie depuis Osijek. Plus de 120 cyclistes de 18 équipes de nombreux pays participeront.
unesco-klapa-singing-sibenik-print-julien-duval

LE CINÉMA EN FÊTE

Festival international du film documentaire : Au mois de mars, le « Zagreb Dox » met en valeur la production documentaire locale, régionale et internationale. Fantastic Zagreb Film Festival : Juin-Juillet. Ce festival du film fantastique sous toutes ses coutures (thriller, fantasy, horreur, anime, etc.) a la particularité de se dérouler en plein air à Zagreb en été, parfois dans des lieux d’exceptions comme la forteresse du 13e siècle de Medvedgrad. Motovun Film Festival : En juillet, ce festival dédié au cinéma indépendant international se déroule sur 5 jours, dans la ville perchée de Motovun, au cœur de l’Istrie. Pula Film Festival : Il s’agit du plus vieux festival de film du pays et l’un des plus anciens d’Europe. Les films sont projetés dans l’Amphithéâtre romain et attirent chaque année plus de 70 000 spectateurs. Zagreb Film Festival : l’un des festivals internationaux de films les plus populaires du pays, il se tient en fin d’année dans la capitale et présente à chaque édition plus d’une centaine de films, documentaires, courts-métrages, programmes jeunesse, etc.

ISTRIE- two-part-singing-and-playing-in-the-istrian julien-duval

 

 
Travelers' Map is loading...
If you see this after your page is loaded completely, leafletJS files are missing.