• Audi transforme le véhicule en plateforme pour des expériences captivantes
  • Le cabriolet de luxe 100% électrique
  • Redéfinir le luxe novateur
Ingolstadt/Monterey/Malibu, le 10 août 2021 – Audi a dévoilé le premier membre d’une nouvelle famille de concept-cars, un roadster spectaculaire. Audi skysphere concept est le nom de ce cabriolet deux portes à entrainement électrique dont les lignes préfigurent le design Audi de demain. Avec lui, le constructeur illustre sa vision de l’innovation dans le segment du luxe, dans lequel l’habitacle devient un espace interactif et le véhicule une plateforme pour des expériences captivantes. Cela est rendu possible grâce à la conduite autonome, à une refonte révolutionnaire de l’intérieur et à un écosystème numérique sans faille.
 
Le concept Audi skysphere montre comment le constructeur redéfinit l’avenir du luxe automobile : il ne s’agit plus seulement de conduire. Le concept car a été conçu avec l’objectif clair d’offrir à ses occupants des expériences captivantes et de classe internationale.
 
Pour offrir aux passagers un maximum de liberté, le concept Audi skysphere a été conçu pour deux types de conduites différentes : une expérience grand tourisme et une expérience sportive. Il fait appel à un détail technique spectaculaire, l’empattement variable. Des moteurs électriques et un mécanisme sophistiqué avec des éléments de carrosserie et de châssis qui glissent les uns dans les autres permettent de faire varier l’empattement lui-même et la longueur extérieure de la voiture de 250 millimètres. Dans le même temps, la garde au sol du véhicule est ajustée de 10 millimètres pour améliorer le confort et la dynamique de conduite.
 
D’une simple pression sur un bouton, le conducteur peut profiter de sa liberté et choisir sa propre expérience de conduite. Dans le premier mode, le conducteur pilote lui-même son e-roadster de 4,94 mètres de long en mode « Sport » avec un empattement réduit, tandis que les roues arrière directrices permettent au véhicule de rester extrêmement agile malgré ses dimensions. Le second mode permet au conducteur de choisir de se faire conduire dans une GT de 5,19 mètres en mode de conduite autonome « Grand Tourisme », tout en profitant du paysage, d’un espace maximal pour les jambes et des services offerts par un écosystème numérique parfaitement intégré.
 
 
Dans ce mode, le volant et les pédales se déplacent dans une zone invisible : la sensation d’espace dans le concept car ouvre un tout nouveau champ de possibilités pour un cabriolet aussi sportif. Pendant ce temps, l’Audi skysphere garde automatiquement un œil sur la route et le trafic grâce à son système de capteurs et conduit les occupants en toute sécurité à leur destination.
 
De la même manière que le design intérieur offre une nouvelle interprétation contemporaine du luxe, la digitalisation et l’écosystème ouvrent des niveaux de liberté et des univers d’expérience inédits pour les passagers du véhicule. Grâce aux services propres à Audi et à la possibilité d’intégrer des services numériques, les possibilités sont presque infinies. En outre, les passagers peuvent partager leur expérience sur la route avec leurs amis via les réseaux sociaux, avec des images de l’intérieur et des environs. Le véhicule prend également en charge des tâches quotidiennes qui vont au-delà du trajet lui-même. Par exemple, le concept autonome Audi skysphere accueille ses passagers avec des informations sur leur destination actuelle et gère de manière indépendante le stationnement et la recharge.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.