À 1 h 30 en train de Paris et moins de deux heures en voiture de l’océan Atlantique, l’Anjou est idéalement situé.  Cours d’eau, paysages viticoles et nombreux sentiers permettent de profiter pleinement de ce territoire hors norme.

Partout en Anjou se cachent de charmants villages et certains sont d’ailleurs labellisés Petites Cités de Caractère® ou Plus beaux détours de France® ! 
« Il n’y a guère de ville où l’on éprouve une familiarité plus puissante avec le passé » écrit René Bazin à propos d’Angers, sa ville natale. Cette remarque peut s’élargir à toute la province où d’innombrables châteaux rythment le paysage.
Discrète mais bonne élève, Angers fait mine de rien son petit bout de chemin ! La jolie ville des rives de Maine n’en finit pas de rafler les premiers prix dans les classements sur la qualité de vie. Naturellement distinguée, quotidiennement admirée, Saumur peut faire valoir nombre de ses atouts pour charmer les visiteurs, à commencer par son superbe
château, dominant la Loire. Quant à Cholet, capitale du shopping, la ville est héritière
d’une grande tradition textile sur ces terres où les tisserands régnaient en maîtres dès le
XVIIe siècle.

Château de Brézé
Les souterrains creusés il y a près de 1000 ans et les douves sèches de 18 mètres impressionnent toujours les visiteurs. Tel un iceberg, cette forteresse en deux parties surprend autant qu’elle fascine.

De l’art dans les caves Ackerman
Certaines galeries souterraines des caves Ackerman sont recouvertes de peintures ! L’artiste japonaise Makiko Furuichi est lauréate de la résidence artistique qui unit l’Abbaye Royale de Fontevraud aux caves Ackerman.

Clochers tors du Baugeois
Certaines églises en Anjou sont un peu particulières… Leurs clochers tournent sur eux-mêmes ! Mythes et légendes accompagnent cette originalité architecturale du territoire du Baugeois qui intrigue tous les passants.

 

Les troglodytes de l’Anjou

Ces galeries souterraines de tuffeau ou de falun abritent des restaurants, des sites historiques ou des hôtels. 
À l’instar de l’Anjou bleu schisteux, le Saumurois a largement exploité ses pierres crayeuses et coquillières. Depuis des siècles, les hommes n’ont pas seulement taillé le tuffeau et le falun pour construire maisons, châteaux et églises. Très tôt, ils ont aussi ciselé un monde souterrain et adopté un étonnant art de vivre. En plaine ou en coteau, plus de 1 000 km de galeries, de caves, de carrières, de fermes, d’ateliers et de villages jalonnent l’un des plus vastes et des plus riches ensembles troglodytiques d’Europe. Un univers habité, secret et surréaliste, une histoire de cultures ancrée dans le calcaire…
Au-delà de ses attraits culturels et touristiques, le monde souterrain fait valoir ses deux spécialités gourmandes aux noms évocateurs : les fouaces (ou fouées) et les galipettes.

 

Les personnalités qui incarnent les curiosités d’Anjou

La Maison Cointreau est aujourd’hui devenue une Maison emblématique en Anjou dont le succès international suscite la fierté des Angevins. C’est une terre empreinte d’histoire, de savoir-faire à la française et de nature sauvage, j’ai donc à coeur de la faire connaitre aux quatre coins du monde par le biais de Cointreau et ses plus de 500 cocktails.

Alfred Cointreau, membre de la sixième génération de la famille Cointreau, est né et a grandi dans la ville d’Angers, berceau de la célèbre liqueur. Autant de traits qui font de lui le candidat naturel à la fonction d’Ambassadeur
Héritage de la Maison Cointreau, même si ce trentenaire refuse de se reposer sur les lauriers de son patronyme.
Façonnée par l’histoire de sa famille et par des rencontres inspirantes, sa personnalité se nourrit également de son insatiable curiosité et de son enthousiasme de tous les instants pour la culture du cocktail.
Après avoir exercé différentes fonctions au sein de la distillerie (déchargement des sacs d’écorces d’orange, embouteillage, art de la distillation…), Alfred a finalement choisi d’aller sur le terrain afin de transmettre et partager le savoir-faire de ses ancêtres. Il passe donc la majorité de son temps en déplacement, que ce soit pour distiller sa passion du cocktail aux consommateurs, échanger avec les bartenders sur les qualités uniques de la liqueur ou encore raconter l’histoire de la Maison à la presse. Et c’est pour lui un réel privilège que de pouvoir infuser l’esprit de la maison familiale et d’aller à la rencontre des femmes et des hommes qui font vivre la marque à travers le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *