mer. Avr 17th, 2024

Le retour des beaux jours et la proximité de l’été est un moment favorable pour planifier ses prochaines vacances. De plus en plus de voyageurs recherchent des bons plans pour un séjour 100% budget maîtrisé. Afin de permettre de planifier un séjour riche en découvertes et expériences tout en respectant le portefeuille, Visit The USA met en lumière 5 bons plans. 

Golden Gate Bridge, San Francisco

S’émerveiller devant des sites mythiques sans dépenser un sous 

Du Walk of Fame au célèbre Hollywood Sign à Los Angeles, en passant par le Santa Monica Pier jusqu’au Golden Gate Bridge et son magnifique parc à San Francisco, les USA regorgent de sites emblématiques que l’on peut visiter gratuitement. À Boston, l’Arnorld Arboretum, un parc faisant partie de la prestigieuse université de Harvard, offre une promenade bucolique gratuite. Si tout le monde ne peut se targuer d’avoir étudié à Harvard ou au M.I.T  (Massachusetts Institute of Technology), en revanche, tout le monde a la possibilité de visiter ces 2 célèbres campus gratuitement. Plus au sud, à Philadelphie, plusieurs attractions populaires comme le Liberty Bell Center, l’Independence Hall et le Rittenhouse Square, sont totalement gratuites. Et enfin, un must-do lorsque l’on vient à New York est le ferry de Staten Island, qui permet de profiter de vues imprenables sur Manhattan et la statue de la Liberté, et ce gratuitement. 

Gagner du temps et de l’argent avec un City Pass

Le CityPASS permet de visiter les principales attractions américaines. Ainsi, il regroupe les tickets d’entrée à des activités telles que les parcs à thème, les zoos et les musées en un seul et unique forfait. Certains pass offrent des réductions de plus de 50 % et l’avantage non négligeable d’une entrée coupe-file qui permet d’éviter les longues attentes. Le CityPASS est valable dans 15 grandes villes américaines. Parmi elles, figure Atlanta (Géorgie), au charme méridional, Boston (Massachusetts), la ville universitaire avec ses bâtiments des XVIIe et XVIIIe siècles, Chicago (Illinois), la métropole mondiale au coeur du Midwest, Dallas, la vibrante capitale du Texas, et les parcs d’attractions de la Californie du Sud.

Privilégier la mobilité douce pour une immersion totale à prix doux  

Les USA comptent de nombreuses villes qui se découvrent facilement à pied. Au-delà des grandes métropoles comme New York ou Chicago, d’autres villes se veulent accueillantes pour les piétons comme San Antonio au Texas. Sur plus de 24 kilomètres, les chemins ombragés de sa promenade River Walk relient des centaines de boutiques, restaurants, hôtels, musées et sites touristiques et servent de décor à de nombreux événements. Charleston, en Caroline du Sud, offre de belles plages, des marchés en plein air et une superbe promenade où l’on peut régulièrement observer les dauphins. Partout aux États-Unis le programme des Greeters favorise les échanges entre locaux et visiteurs. Ainsi, ces bénévoles, amoureux de leur ville, partagent le temps d’une visite ses trésors ; le tout ponctué de faits historiques et d’anecdotes personnelles. Chaque visiteur laissera une libre contribution. Enfin, pourquoi ne pas visiter les États-Unis en train ? Le réseau ferroviaire Amtrak propose de nombreux voyages à prix abordables, particulièrement sur la côte Est.

Charleston, Caroline du Sud / Statue de la Liberté, New York City

Visiter des musées de renommée mondiale à prix réduit 

Les États-Unis abritent certains des musées les plus emblématiques du monde et les voyageurs avisés peuvent profiter de multiples façons d’y entrer gratuitement. Ainsi, de nombreux musées proposent des journées ou des soirées avec l’entrée gratuite (ou presque), comme le Guggenheim à New York avec son entrée « pay what you wish » (les visiteurs donnent ce qu’ils souhaitent avec un minimum fixé à 1 dollar) tous les samedis de 17h à 20h. Le Museum of History & Industry à Seattle, est quant à lui, gratuit les premiers jeudis de chaque mois de 17h à 20h. D’autres musées sont gratuits toute l’année, comme le Birmingham Museum of Art en Alabama, l’Oklahoma Railway Museum à Oklahoma City et le California Science Center à Los Angeles. Enfin, la Smithsonian Institution à Washington DC est célèbre pour ses 19 musées, dont la majorité sont gratuits. À noter que le 17 septembre 2024 aura lieu la journée des musées Smithsonian, une célébration annuelle lors de laquelle de nombreux musées du pays offrent une entrée gratuite.

Faire des économies sur le budget repas sans se mettre au régime  

Le budget repas constitue une part importante des dépenses lors d’un voyage. Mais des astuces permettent là encore de réduire la note tout en se faisant plaisir, comme la désormais traditionnelle “restaurant week”. Lancée à New York en 1992 pour donner un coup de pouce aux restaurateurs pendant des périodes creuses, plusieurs restaurants proposaient alors des offres spéciales, et le concept a eu un tel succès qu’il s’est rapidement répandu partout aux USA. Il existe même un site Web regroupant toutes les “semaines des restaurants” par état. Beaucoup de bars et restaurants pratiquent également les “Happy Hours”, avec des tarifs réduits à certains moments de la journée, comme le Park Café à Nashville, proposant des plats de 5 à 10 dollars, de 16h à 18h. Par ailleurs, certains proposent des offres spéciales à leurs “e-clients”. Il suffit de s’inscrire via leurs sites Web pour en bénéficier, à l’instar du restaurant mexicain El Chico, présent dans plusieurs États, qui offre un plat pour chaque plat acheté à ses membres, ou encore Au Bon Pain, présent partout aux USA, qui offre un café et une pâtisserie aux nouveaux membres.  

Chicago, Illinois  

 

VisitTheUSA.fr