Featured Video Play Icon

Héritage croisé empreint de modernité, Istres explore tous les horizons et ouvre le « champ des possibles » à celui ou celle qui aime se laisser surprendre. Influencée par la Provence, la Camargue et la Crau, Istres s’anime toute l’année autour de l’eau omniprésente, la nature épatante, la culture festive et accessible, le patrimoine toujours présent. Ici petits et grands, habitants et visiteurs, tous ensemble expérimentent, participent. Et l’alchimie opère, Istres est créative et attachante.
Se prendre au jeu à Istres…
# Lézarder sur la plage de la Romaniquette
# Papillonner de la colline du Castellan aux jardins fleuris de l’étang
# Serpenter dans le centre ancien du Portail d’Arles à l’église de Notre Dame de Beauvoir
# Crapahuter à la recherche du Vulcanodon à Dinosaur’Istres
… Et se laisser émerveiller.

EAU EN LUMIÈRE
Vue d’en haut, l’eau est omniprésente, dans chaque coin et recoin de la ville. Rose à Lavalduc, haute de 50 mètres avec son Jet à L’Olivier, bleue aux reflets parfois turquoise à Berre, miroitante à Entressen, blanche aux cristaux de sel à Rassuen. 5 étangs, tous différents ! 2 plages et un port de plaisance complètent le palmarès

L’EAU & LA NATURE, CHOISIR L’ESSENTIEL
Côté minéral ou végétal, Istres dévoile des paysages contrastés, insoupçonnables. Bordé par les grandes étendues du désert de La Crau, irrigué par 5 étangs naturels, entouré de collines boisées aux jolis panoramas, Istres se vit au grand air ! On aime faire quelques brasses dans la douceur de l’eau, se balader tous ensemble sur les sentiers de rando, pédaler en famille sur les rives à vélo. Côte à côte, l’eau et la nature invitent à la découverte istréenne.

L’étang de Berre
Les eaux de l’étang de Berre sont particulièrement contrôlées et s’inscrivent dans une démarche qualité. Relié à la Méditerranée, c’est aussi la plus grande lagune d’Europe. Ses pourtours istréens offrent 2 plages aménagées, La Romaniquette et Le Ranquet, et le port de plaisance des Heures Claires.
La Romaniquette c’est chouette ! L’été on joue à la pétanque, au volley, on bouquine, on déguste des spécialités de la mer à la plancha et on profite des soirées musicales à La guinguette Le Pointu (www.facebook.com/lepointuistres)
Pour les amateurs d’adrénaline, jet-ski, bouées tractées, fly board sont encadrés par Maora-Jet gliss

L’étang d’Entressen
À l’écart du centre-ville, l’oasis de la Crau est entourée de roselières, lieux de prédilection des pêcheurs. On aime faire le tour des 110 hectares à partir de la Tour de la Reine Jeanne et, par ciel dégagé, on devine même les Alpilles. Nage en eau vive, kayak et voile sont aussi de la partie à la Base Nautique d’Entressen
L’étang de Lavalduc
La vie en rose. L’eau fortement salée attire des petits crustacés qui la teintent d’un bleu rose irisé. Les échasses blanches, les coucous geais et les flamants roses viennent s’y nourrir. L’étang possède une chênaie labellisée Arbres Remarquables.

L’étang de Rassuen
Ce marais autrefois lié à l’exploitation du sel et d’une usine d’engrais est aujourd’hui une zone naturelle protégée, lieu d’intérêt écologique, floristique et faunistique, pour la conservation des oiseaux.
Réhabilitation de la friche industrielle de l’ancienne usine. Un futur golf international éco durable de 18 + 9 trous est signé Jack Nicklaus. Le trio d’architectes Jean Nouvel, Rudy Ricciotti et François Fontès concevra l’écoquartier et l’hôtel adossés au futur projet

LA NATURE PLEIN CADRE
À Istres, la saison comme la nature invitent à ouvrir le regard sur tout ce qui l’entoure. Collines, pinèdes, terre sauvage de La Crau, ainsi que parcs et jardins fleuris sont autant de merveilles istréennes. On aime s’y balader à pied ou à vélo grâce à des topos-randos, pourvu qu’on adopte les écogestes !
Istres est labelisée Ville Fleurie 4 fleurs par le conseil national des Villes et Villages Fleuries.
Flâner dans le Jardin Méditerranéen
Ici on (re)découvre une centaine de variétés de plantes et d’arbustes typiques du pourtour méditerranéen. Un jardin botanique à deux pas de la Chapelle Saint Sulpice qui surplombe l’étang de L’Olivier

Contempler la plaine de La Crau
Des étendues steppiques à perte de vue (la plus grande d’Europe), où pâturent les moutons, où migrent près de ¾ des espèces d’oiseaux recensés en France, la plaine de La Crau est une fierté pour les éleveurs, comme pour les naturalistes. C’est un peu la pampa istréenne, nature, sauvage, à l’état brut. Dans la partie nord, on y cultive le célèbre foin de Crau, seul produit non-alimentaire labellisé AOC, réputé pour ses valeurs nutritives exceptionnelles.

Poursuivre les dinos
Site exceptionnel de Dinosaur’Istres sur la colline du Castellan. Rétropédalage des millions d’années en arrière ! On joue aux apprentis paléontologues avec les enfants et on découvre ces géants du Jurassique… grandeur nature. Impressionnants et amusants. Panneaux explicatifs, animations, visites guidées pour découvrir ces dinos toute l’année

S’entraîner au parcours sportif interactif
Session de running, fitness ou cardio-training au grand air, la Pinède des 4 Temps propose un parcours ultra-connecté, pour cultiver sa forme physique (olympique !). Existe aussi autour des étangs de L’Olivier et d’Entressen.

Admirer la vue depuis les belvédères
L’itinéraire « Entre ville et nature » combine un parcours insolite de 13 km (environ 2h30 de marche) : on chemine dans le centre historique, on surplombe l’étang de Berre, on longe le littoral et on se laisse tenter par un plongeon estival dans une belle crique.
La balade familiale « D’un regard à l’autre » emmène les promeneurs au bord de l’eau ou sous les pins, à la découverte des plages et des criques sauvages istréennes. Un sentier de 3 km (1h30) ponctué de jolis panoramas et d’aires de pique-nique.

L’ESPRIT DE LA FÊTE, S’ÉVEILLER PAR LA CULTURE

Le bouillonnement culturel encanaille la ville.
À Istres, l’art est partout, comme un jeu de piste. Il dialogue avec les istréens et les visiteurs, il entremêle les créations contemporaines aux traditions provençales, il éveille le regard de toutes les générations. Happenings, concerts, guinguettes, féria, théâtre, fêtes traditionnelles et manifestations sportives… La culture au sens large rassemble toute l’année.

L’ART EN VILLE
L’art interpelle et bouscule l’espace public, avec une incroyable énergie. Rires d’enfants, spectacles vivants, exclamations (et parfois même interrogations) des visiteurs, ces bonnes vibrations capturent le moment présent. Istres convie à l’aventure artistique, une odyssée urbaine ponctuée d’escales. Let’s go !

Les art’bribus
Les artistes de renommée locale et internationale ont relooké les abribus, pour le plaisir de tous ceux qui empruntent les transports en commun. Du street art signé Peter Klasen, Robert Crumb, Jacques Villeglé, Hervé Di Rosa, Erro, Ricardo Mosner, Robert Combas

Alignement & perspective
L’oeuvre monumentale La Grande Diagonale de Daniel Buren (160 m) habille l’esplanade de l’hôtel de ville. Les 57 piliers sont aux couleurs de la ville (jaune et bleu), agrémentés des fameuses bandes noires et blanches de l’artiste.

L’écrit parle au tout un chacun
Les panneaux de BEN invitent à la réflexion près du pavillon de Grignan et du square Marie Mauron : « La pensée est libre », « Être soi-même », « La différence est une chance.

Les oursins Flottants
Daniel Zanca (designer, sculpteur, peintre) a implanté sur l’étang de l’Olivier, des sculptures d’oursins élaborées de manière très réaliste, en fibre de verre. Ces sculptures flottantes semblent ressurgir des fonds fossilisés.

CULTURE & MANIFESTATIONS SÉLECTION
La culture istréenne, dynamique et populaire, associe toujours la convivialité de grands rendez-vous festifs à l’exigence artistique, pour un accès de tous à la culture. Lever de rideau sur cet exercice de style

Du live !
Le Café-Musiques L’Usine est réputé pour ses concerts intimistes (2 salles de 300 et 1400 places). À venir : M, Morcheeba, Massilia Sound System, Cats on Trees…

Magic Mirrors
Avec son allure Art Déco, on dirait un cirque, un cabaret des années folles ou encore un chapiteau en bois… C’est un peu tout cela à la fois. Les spectateurs installés dans leurs fauteuils de velours rouges se laissent emporter par le tourbillon du spectacle : soirées jazz ou pop rock, spectacles pour enfants, dîners dansants…

Théâtre de L’Olivier
Théâtre, humour, danse, cirque, musique et spectacle pour le jeune public sont programmés toute l’année. Ici les propositions sont pluridisciplinaires. Un établissement public intercommunal scenesetcines.fr

Des évènements POP
La Saint Patrick
RDV le 19 mars pour un festival de musiques celtiques. Sans oublier les bagads, l’initiation à la danse, les animations pour les enfants (contes celtiques, koorigans, fées…), les expositions, les pubs, …

Nuits d’Istres
Début juillet, les Nuits d’Istres investissent chaque année le site du pavillon de Grignan pour 4 soirées exceptionnelles qui sont le lieu d’expression de toutes les musiques et de toutes les influences. La programmation s’attache à proposer au public des plateaux avec les meilleurs artistes, stars ou jeunes pousses, et mixe RDV pointus et populaires.

Théâtre de L’Olivier
Théâtre, humour, danse, cirque, musique et spectacle pour le jeune public sont programmés toute l’année. Ici les propositions sont pluridisciplinaires. Un établissement public intercommunal scenesetcines.fr

PATRIMOINE & LE TERROIR, BÂTIR L’AVENIR

Le 3 en 1 « patrimoine, terroir et avenir » permet d’aller à la rencontre des hommes et des femmes. Ceux et celles qui furent, font et feront Istres. Envie de se rafraîchir la mémoire, de dénicher les pépites, de s’intéresser à l’ailleurs, autrement. Istres ouvre son album de famille, au fil des pages l’histoire et l’avenir se dessinent ensemble.

FAÇADE HISTORIQUE
Istres doit peut-être son nom aux huitres fossilisées (« ostréions » en grec) retrouvées dans son sous-sol. Son centre moyenâgeux est typiquement provençal, son ovale rappelle la forme d’une olive.
Tout commence par…
10 000 ans avant Jésus Christ, des tribus nomades se fixent sous un abri sous-roche sur la rive gauche du vallon de Sulauze : l’abri Cornille révèle un gisement préhistorique. Une civilisation de pêcheurs et de chasseurs s’installe à la fin du néolithique sur la colline du Miouvin. Avec l’occupation de l’Oppidum du Castellan, promontoire rocheux qui domine l’étang de L’Olivier à proximité de la ville actuelle, les futurs istréens s’installent…

Se rendre à Istres

  • 10 000 ans avant JC, les 1ers istréens
  1. 44 900 habitants, pour donner un ordre de grandeur
  • 6ème édition ! des Jeudis Étoilés
  • 5 étangs + 2 plages + 1 port de plaisance = une station de tourisme balnéaire
  • Quatre fleurs, un label Villes et Villages Fleuris dont on est fier !
  • BA 125, le nom de code de la base aérienne istréenne de l’Armée de l’Air
  • 2976 heures de soleil par an

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.