mer. Avr 17th, 2024

Haut lieu de Saint-Tropez à plus d’un titre, cette chapelle fut érigée sur le Mont Pécoulet pour remercier le ciel d’avoir préservé la cité de la peste en 1720.
Autrefois les équipages des long-courriers montaient ici avant d’appareiller pour solliciter la protection de Sainte Anne, et à leur retour ils remontaient la remercier avec des ex-voto.
La chapelle n’est ouverte que le 18 mai (dernier jour des Bravades), le 26 juillet (Sainte-Anne) et le 15 août (Libération de 1944).
Cet édifice aux formes simples, de pur style provençal, entouré de cyprès, de pins et de chênes, surplomb
la mer et la campagne. Il règne sur cette colline une quiétude et une harmonie rares.