lun. Avr 15th, 2024

La Jordanie est un pays riche en sites archéologiques et en monuments historiques. La région est connue pour ses ruines de l’âge de fer, ses villes romaines et ses cités nabatéennes. Les ruines de Pétra, l’une des Sept Merveilles du monde antique, se trouvent dans le sud du pays. Les ruines de Jerash, une ancienne cité romaine, et celles de la ville fortifiée de Karak, classées au patrimoine mondial de l’UNESCO, sont également des sites populaires. Une multitude de sites pour vous en mettre plein les yeux lors de votre séjour. Partons ensemble à la découverte de ce beau patrimoine…

La cité antique de Petra

Petra est une cité antique située au sud-ouest de la Jordanie. C’était autrefois une ancienne capitale nabatéenne et est devenue l’un des plus grands joyaux de l’architecture et de l’ingénierie anciennes du Proche-Orient. Cette ancienne cité est entourée de falaises rouges et est célèbre pour ses monuments sculptés à même la roche, ses bâtiments complexes et ses trésors architecturaux. Petra est considérée comme l’une des sept merveilles du monde moderne et est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1985. Elle est connue pour ses structures de grès rouge et rose, sculptées à même la roche et qui datent de l’époque des Nabatéens, entre 400 avant J.-C. et 106 après J.-C. Les points forts de la ville sont le temple El-Deir, le tombeau de la reine, le tombeau du gouverneur, le Lion Triclinium et le tombeau du sacrifice. La ville est également célèbre pour ses nombreux trésors architecturaux, notamment ses escaliers, ses arcs, ses colonnes et ses fontaines.

La vallée du Wadi Rum

Merveille de la nature, le Wadi Rum est un grand désert rocheux situé dans le sud de la Jordanie. C’est une vallée sauvage et spectaculaire qui s’étend sur une superficie de plus de 700 km². La vallée est composée de montagnes de grès rouges, de canyons étroits, de dunes de sable, de falaises et de formations rocheuses. Ce paysage est le résultat de l’érosion des vents et des pluies. Il est peuplé de bédouins qui vivent dans des campements nomades. Le Wadi Rum est une destination touristique très populaire à cause de ses paysages spectaculaires et de la possibilité de pratiquer une variété d’activités de plein air. La randonnée, le vélo, l’escalade, le safari en 4×4 et la promenade à dos de chameau sont les activités qui y sont pratiqués, sans oublier le survol en montgolfière. La région abrite également des sites historiques et des vestiges antiques, notamment des inscriptions et des tombes nabatéennes. Sa faune est également spectaculaire et vous pourrez y trouver des gazelles, des chacals, des renards et des vautours.  

Le site archéologique de Jerash

Le site archéologique de Jerash est un site antique situé à environ 50 km au nord de la capitale Amman. Il est connu pour ses vestiges grecs, romains et omeyyades. Les fouilles sur le site ont commencé en 1806, mais ce n’est qu’en 1921 que la ville antique a été identifiée comme étant Gerasa, l’ancienne capitale de la Décapole regroupant 10 villes situées à l’est du Jourdain anciennement habitées par les grecs et les macédoniens. Le site comprend des monuments romains tels que le forum, le théâtre, des temples, des arches de triomphe, des colonnades, des fontaines et des mosaïques. Le site est bien préservé et reste une attraction touristique populaire. Les fouilles archéologiques ont révélé que Jerash était une ville florissante et prospère qui remontait à l’âge de fer. La ville a été construite par les Grecs au 4ème siècle av. J.-C. et a ensuite été occupée par les Romains.

La forteresse de Qasr Al-Kharanesh

Qasr Al-Kharanesh est une ancienne forteresse située dans le sud-ouest de la Jordanie, à environ 85 km au sud-est de Amman. Elle a été construite au 10ème siècle par les Bédouins et est considérée comme l’une des plus grandes forteresses médiévales dans la région. La forteresse est située dans un paysage désertique et comprend une série de murs de pierre et de tours conçues pour protéger les habitants et leurs biens contre les attaques des envahisseurs. La forteresse est un témoignage de la richesse et de la puissance des Bédouins et a été déclarée patrimoine mondial par l’UNESCO en 2020. Elle est ouverte aux visiteurs pour des visites guidées, et offre également des événements culturels et des festivals tout au long de l’année.

La forteresse médiévale de Ajloun

La forteresse médiévale de Ajloun est un grand complexe militaire situé sur une colline à la lisière des montagnes de l’Édom au nord-ouest du pays. Elle a été construite par le sultan Saladin en 1184 pour défendre la région contre les croisés. Elle a été bâtie selon une architecture militaire avancée, avec des murs courbes, des tours rondes et des fossés remplis d’eau. La forteresse était bien dotée en armes et en matériaux de guerre. Elle était également équipée d’une vaste salle qui pouvait abriter jusqu’à 1500 personnes et de deux mosquées. La forteresse a été restaurée et est aujourd’hui un site touristique populaire. Elle est ouverte au public et offre une vue imprenable sur la vallée environnante. Le site archéologique d’Umm Qais Situé dans le nord, Umm Qais est un site archéologique, à proximité de la Palestine et de la Syrie. Le site est composé des restes de la ville grecque antique de Gadara, qui était l’une des plus importantes cités hellénistiques de la région. Les vestiges archéologiques comprennent de nombreux bâtiments, dont les temples, les théâtres, les nécropoles et les bâtiments publics. Umm Qais est également célèbre pour ses vues spectaculaires sur la mer de Galilée, le lac Tiberias et le Mont Hermon. Le site est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et est un lieu de pèlerinage pour les 3 religions du Livre. Les visiteurs peuvent également admirer les ruines de la ville romaine et l’éblouissante beauté des paysages environnants.   La ville médiévale de Karak Karak est une ville médiévale située dans le sud du royaume, à environ 170 km au sud-ouest d’Amman. Elle est célèbre pour ses forteresses, qui remontent à l’âge des Croisades. La forteresse de Karak est l’une des plus grandes et des mieux conservées de la région, construite par les Croisés au 12ème siècle. Elle est entourée de murs de pierre hauts de plus de 10 m et de tours intérieures et extérieures. La ville est également célèbre pour ses sites archéologiques, notamment l’ancienne citadelle de Khirbet al-Mafjar. D’autres sites historiques comprennent les ruines de l’ancien château des Croisés du 12ème siècle et une église byzantine du 11ème siècle. Les touristes peuvent également découvrir un grand nombre d’églises, de mosquées et de monuments anciens. Plus d’informations sur https://www.visitjordan.com

Travelers' Map is loading...
If you see this after your page is loaded completely, leafletJS files are missing.