jeu. Juin 13th, 2024

L’île de Taketomi, appartenant à l’archipel d’Okinawa, n’est habitée que par trois villages reliés par des chemins de sable corallien. Les maisons aux tuiles rouges traditionnels qui parsèment le paysage font partie intégrante de l’histoire des lieux depuis des siècles.

HOSHINOYA Taketomi Island conserve ces mêmes traditions, en leur insufflant une dose d’élégance et de sophistication, afin que les convives puissent bénéficier du même niveau de confort absolu que les habitants de l’île, sans pour autant sacrifier les plaisirs contemporains.

« Au Japon, certains bâtiments traditionnels sont jugés par le gouvernement comme ayant une valeur culturelle particulière, et sont ainsi préservés. HOSHINOYA Taketomi Island a été conçu sur la base de ces principes, afin que les hôtes puissent vivre dans le même esprit que les locaux et découvrir les merveilles d’Okinawa. », explique Yoshiharu Hoshino, PDG de Hoshino Resorts. 

UN DESIGN ET UNE ARCHITECTURE INSPIRÉE DE LA CULTURE LOCALE

Lors de l’élaboration de l’hôtel, l’architecte Rie Azuma et le paysagiste Hiroki Hasegawa ont d’abord observé les modes de vie et les rituels des habitants de l’île. Taketomi est l’un des rares endroits au Japon où la vie est centrée sur les villages, les cultures et les arts traditionnels. Tous ces éléments ont grandement influencé la conception de la propriété de luxe, afin de l’introduire dans cet univers sans en perturber sa continuité. Les maisons (Ryukyu) de l’île étaient autrefois construites en bois, derrière des murs en pierre de Gukku. Hasegawa a décidé d’intégrer cet élément autour des 48 villas des lieux, afin d’assurer l’intimité des hôtes. Du haut des toits en tuiles rouges des Ryukyu, se trouve des statues de Shisa, le lion gardien d’Okinawa contre le mal. Les chambres sont également nommées d’après les arbres de l’île : Gagoni, Zuki et Kyangi.   

Le designer Masanobu Takeishi s’est lui attaché à préserver l’éclairage naturel de l’île, grâce aux jardins de sable blanc qui apporte la lumière nécessaire à l’intérieur des lieux. Enfin, le vent a aussi joué un rôle important dans la création de l’hôtel. Les baies vitrées des maisons sont orientées vers le sud, en direction du jardin, afin de laisser les brises apaisantes de l’île circuler librement à travers les maisons. Les arbres plantés au nord permettent également de réguler les vents violents de l’île. 

 
ENTRE GASTRONOMIE INSULAIRE ET TECHNIQUE CULINAIRE FRANÇAISE 

Le menu Terroir de l’île, proposé par le chef Tatsuo Nakasu, reflète l’harmonie parfaite entre la culture des terres de l’archipel de Yaeyama où se situe Taketomi, et son climat. Les ingrédients typiques tels que la viande de chèvre, le porc, les légumes de saison et les herbes locales sont au cœur de la gastronomie. Le sol de l’île repose sur un lit de corail, avec des températures atteignant en moyenne 24°C tout au long de l’année. Cet environnement unique crée un cycle de cultures totalement différent de celui du Japon continental. Afin de mettre en lumière ces ingrédients insulaires, le restaurant des lieux utilise des techniques culinaires françaises pour rehausser la saveur de chaque plat. 

 
DES ESPACES ET DES ACTIVITÉS AUTHENTIQUES 

Le salon Yuntaku Lounge ouvert toute la journée, est l’endroit idéal pour célébrer la cérémonie du thé, ou pour se détendre autour d’un cocktail à base d’Awamori (vin de riz d’Okinawa), préparé au bar de l’hôtel. Les convives peuvent également flâner autour de la piscine chauffée ou se relaxer sur la terrasse du salon, sous les majestueux Banyans centenaires.

HOSHINOYA Taketomi Island offre à ses hôtes des séances de spa matinales au lever du soleil, conçues pour régénérer l’esprit et le corps. D’autres activités typiques des lieux sont également proposées aux convives telles que des leçons privées de Sanshin, un instrument de musique originaire d’Okinawa, ou une expérience de tissage de fils colorés grâce aux plantes de l’île, pour un rendu final unique. Enfin, les hôtes peuvent admirer le coucher de soleil à bord d’un Sabani en bois (bateau à voile traditionnel), guidé par la seule force du vent et des rames.