lun. Mai 27th, 2024

Hôtel emblématique de Sorrento, offrant une vue imprenable sur le Vésuve et le golfe de Naples, le Grand Hôtel Excelsior Vittoria célèbre son 190e anniversaire.

 

Depuis 6 générations se raconte l’histoire fascinante de la famille Fiorentino, dédiée avec passion à cet établissement, faite d’amour, de persévérance, de travail acharné et de passion. Ayant passé son enfance et toute sa jeunesse au cœur de l’hôtel, Guido Fiorentino lui-même, actuel Président et Directeur Général du Grand Hôtel Excelsior Vittoria, retrace l’histoire de cet hôtel emblématique, cette Grande Dame de l’hospitalité italienne, qui a accueilli et continue d’accueillir des personnalités et des célébrités du monde entier et qui, tout en offrant tout le confort moderne et les services associés, conserve fièrement ses caractéristiques originelles et son âme.

Le Grand Hôtel Excelsior Vittoria est propriété de la famille Fiorentino depuis six générations. L’hôtel, initialement appelé « Locanda Rispoli », a été fondé en 1834 par Aniello Rispoli, dont la fille a ensuite épousé Raffaele Fiorentino, un homme d’affaires établi à Sorrento. Ayant acquis la propriété, il développa l’établissement avec une grande habileté entrepreneuriale et construisit deux nouveaux bâtiments. Tout d’abord la petite villa « La Favorita » en 1877, qui fut érigée à la demande d’un Lord anglais, qui aimait passer l’hiver à Sorrento. L’architecture caractéristique de La Favorita est typique de la mode post-1859. Cette année-là marqua le mariage entre François II de Bourbon, prince héritier du Royaume des Deux-Siciles, et la princesse bavaroise Maria Sofia de Wittelsbach, sœur de la bien plus célèbre Élisabeth « Sissi », impératrice d’Autriche. En 1881, le troisième bâtiment, « La Rivale », fut construit dans un style néoclassique.

Aujourd’hui, l’ancienne Locanda Rispoli est le foyer de la famille Fiorentino. Les trois bâtiments, chacun distingué par son propre style architectural, sont reliés par un jardin d’hiver Art nouveau – meublé avec des sièges originaux inspirés des chariots siciliens traditionnels conçus par l’architecte Ernesto Basile, certains étant exposés au Musée D’Orsay à Paris – et par des galeries meublées avec des objets de famille. Les galeries créent un itinéraire, racontant le style d’un accueil exclusif et tout italien, protégé par la végétation luxuriante d’un parc méditerranéen de 5 hectares, unique en son genre.