mer. Mai 22nd, 2024

L’ÉCO-RESPONSABILITÉ AU COEUR D’UN CONCOURS DE MODE

Pour la 3e année consécutive, E. Fashion Awards poursuit ainsi sa mission de mobiliser les écosystèmes de jeunes talents qui prônent la mode éthique en faveur de modes alternative et de les relier au grand public, afin de rendre ces autres leviers de création visibles et accessibles à tous.
 
Le concours lance son appel à candidature pour l’édition 2024 – inscriptions ouvertes jusqu’au 21 février 2024.
 
COMMENT PARTICIPER ? 
 
L’édition 2024 lance son appel à candidature jusqu’au 21 février 2024.
Pour s’inscrire il suffit de télécharger le dossier de candidature sur le site efashionawards.com
 
Les postulants devront élaborer un dossier de style. Il doit comprendre :
• Dessins / croquis de 2 silhouettes minimum
• Une sélection de matières et gamme de couleurs
• Argumenter sur leur démarche globale et leurs engagements (sourcing, création, fabrication, distribution)
 
La sélection se fait exclusivement sur dossier. Annonce des finalistes début mars 2024.
S’ils sont désignés finalistes, pour défendre leur projet face au jury et participer au défilé de la grande finale qui se tiendra en mai 2024, à Paris, lors duquel les candidats devront présenter deux silhouettes prototype mêlant RSE, style et esthétisme.
 
E. Fashion Awards s’adresse aux jeunes créateurs, étudiants et/ou jeunes createurs indépendants, jeunes marques engagées en quête de considération tant pour leur engagement que pour leur vision de la mode de demain. Ce dispositif s’ouvre également à tout.e.s celles et ceux qui veulent prendre part au mouvement de la mode éclairée en partageant leurs solutions.
 
 
 
Les organisateurs du dispositif E Fashion Awards encouragent et mettent en lumière la créativité éco responsable des jeunes designers de mode.
 
Une ligne de conduite unique, pour encourager les comportements positifs des jeunes designers émergents appliquant déjà les principes d’une mode plus éthique, ou avec la volonté de s’y engager.
 
Une nouvelle voie pour ce concours de mode perçu comme un tremplin fabuleux, et dans lequel chaque postulant décèle une opportunité d’émerger parmi les futurs talents de la mode écoresponsable. Car au-delà du challenge, cette initiative vise à créer un espace de réflexions et de visibilité autour de créations vertueuses et respectueuses de l’environnement.
 
Une ambition qui se concrétise chaque année lors de la Grande finale, où près d’une quinzaine de designers et acteurs de la slow fashion défilent face à un jury d’experts et un public enclin à découvrir et adopter ces nouvelles propositions.
 
Cette année le jury désignera deux profils gagnants : Espoir pour une mode responsable (qui récompense l’étudiant le plus prometteur et sensible aux questions de RSE) et Révélation pour une mode responsable (qui récompense une jeune marque créée il y a moins de 5 ans, observe et adopte tous les codes d’une mode engagée et responsable).
 
En 2023, le jury était composé de (par ordre alphabétique) Marie Cherifi, Directrice de Modart International, Sponsor officiel, Sabine Edenne, Directrice Artistique, La Fée Maraboutée, Pierre Gliganic, consultant indépendant, expert en stratégie climat et éco-conception, IMPACT 2050, Anne Jacob, acheteuse femme pour L’Exception, Alessandra Lobba, Directrice RSE et Développement Durable chez Maison Agnès b, Marraine, Jasha Oosterbaan, Directrice de l’ISIGE (Institut Supérieur d’Ingénierie et de Gestion de l’Environnement) – MINES Paris PSL et Stéphane Popescu, Sustainable Fashion catalyst / Co-founder and CEO, COSE36.
Une belle tribune d’experts qui, en participant à l’événement, affirme sa volonté de rester au plus près des futures générations de créateurs et promet les accompagner et leur donner la possibilité de participer à l’évolution du secteur et des tendances.

 

POUR UNE MODE ÉCLAIRÉE
 
 
Depuis sa création en 2010, le concours de mode responsable défend et incarne «  la mode éclairée » : une vision qui, aujourd’hui, répond à une approche à la fois culturelle, anthropologique, artistique, inclusive, solidaire, raisonnée et écologique. 
 
Les prochains lauréats de la 13e édition, devront s’exprimer en s’appuyant sur ces grands principes qui forment un cahier des charges mesuré et imposé par les membres du jury qui souhaitent que le sujet soit traité comme un ensemble de solutions, car il ne suffit pas de choisir des matériaux nobles ou d’utiliser d’anciens stocks dormants, … il faut être réaliste, conscient de tous ses choix et allier tout détail à une démarche globale.
 
Un soutien que le comité organisateur et ses partenaires souhaitent poursuivre bien au-delà du concours, tant dans la recherche de leur sourcing matières, que pour les aider à confirmer ou à adopter un positionnement éthique.
 
“La contribution du jury et des créateurs sur cette dernière édition du Concours à Paris nous a encouragés à aller plus loin cette année en créant une sélection des designers créatifs, engagés et très pointus qui s’adresse à un public encore plus large. Grâce au soutien de Mod’Art et de nos nombreux partenaires, nous serons en mesure de proposer courant en 2024 une programmation très riche, toujours dans l’esprit inclusif, indépendant et artistique qui caractérise le concours E.Fashion Awards depuis ses débuts.” – Marie Cherifi, Directrice de Modart International, Sponsor officiel du concours

   

L’ÉDITION 2023 A RÉVÉLÉ DEUX TALENTS

 
Solange Hébert a remporté le prix « Révélation pour une mode responsable » pour Collection VERSATILE, une marque éthique et responsable de vêtements modulables, confortables et casual. Elle s’inscrit dans une dynamique slow fashion, et contribue à sa manière à la lutte contre la surconsommation et la production de tissus hyper-polluants, en utilisant des matériaux respectueux des Hommes et de l’Environnement (lin, coton bio, tencel, cupro, tissus recyclés et fin de rouleaux).
L’innovation qui a permis à cette candidate de se démarquer réside dans la multifonctionnalité de ses vêtements qui sont conçus pour s’adapter à toutes les circonstances (promenade, sortie, rendez- vous plutôt pros et autres loisirs) ; mais aussi pour se porter du 2 en 1 au 8 en 1.
Enfin, c’est aussi la démarche d’inclusivité de Solange Hébert qui a sensibilisé le jury. En effet, la marque a été réfléchit selon deux principaux aspects. D’une part, les collections sont majoritairement produites en ACI (atelier chantier d’insertion) ; de l’autre, une partie du CA de chaque collection permettra de financer des programmes d’empowerment à destination de femmes d’Afrique de l’Ouest.
 
Le Jury a également récompensé la jeune Sixtine Martinez qui s’est distinguée « Espoir pour une mode responsable » avec sa collection EROSION. Originaire d’Annecy, cette étudiante en 2e année de stylisme Modélisme à l’école Modart International Paris a su mettre en lumière sa sensibilité face à la fonte des glaciers, la montée des eaux de l’océan et plus largement les changements climatiques. Car pour elle, « bien que l’érosion soit un phénomène naturel qui prend de nombreuses années, les changements climatiques dramatiques et la montée des eaux de l’océan ont accéléré ce processus, et auront des impacts considérables sur la population mondiale dans un avenir proche, notamment en termes de délocalisation des populations. » Ses silhouettes sont directement inspirées par les pluies et les gouttes d’eau, et sont finement ornées de broderies détaillées, de fil de pêche recyclé et de perles (mailles Econyl, fabriquées à partir de fibres régénérées provenant de l’océan et des décharges tels que des filets de pêche abandonnés) qui offrent un magnifique éclat de lumière aux tenues.