Authenticité, exigence et élégance sont les trois termes qui caractérisent le mieux Dénériaz, une marque de skis française aux valeurs fortes développées avec l’expérience et la passion d’un champion olympique de ski. Skieur invétéré et champion olympique de descente à Turin en 2006, Antoine Dénériaz s’est associé avec Alain Zanco, développeur et créateur de skis considéré comme un orfèvre, pour combiner leur savoir-faire et leur expérience afin de mettre au point des skis exclusifs permettant d’accéder à des sensations de glisse et de toucher de neige uniques. Et pas besoin d’être un champion pour les adopter !

Des skis haut de gamme fabriqués en Savoie

 

De la transformation des matières premières jusqu’au vernissage et à la finition des skis, toutes les étapes sont réalisées à la manufacture installée au cœur des Alpes en Savoie : un lieu entièrement dédié à la création et à la fabrication de skis entièrement fait-mains artisanalement. Ils sont ainsi tous numérotés et répertoriés. De la découpe du plateau de bois brut jusqu’aux finitions, tout est fait à la main. Le noyau est en balsa. Ce bois hyper-léger, résistant à la compression, possède deux qualités contradictoires : rigide dans un sens et souple dans l’autre.

 

Depuis 2018 l’atelier a sorti plus de 500 paires de skis. Ils sont déjà présents dans les plus beaux Club Med et dans une vingtaine de boutiques de luxe et hôtels, dans les stations les plus huppées telles que Val d’Isère, Courchevel, Megève, Val Thorens ou Saint Moritz en Suisse.

Pour cette saison, Dénériaz lance 3 gammes de skis à la sobriété apparente et distinction irrévocable pour du ski de piste ou du ski de randonnée.

Les skis sont conçus selon une structure unique et à partir de matériaux nobles afin d’apporter une skiabilité et un confort exceptionnel aux finitions particulièrement soignées. Des lignes nettes et épurées aux tons doux et irisés avec quelques notes dorées, clin d’œil à la médaille d’Antoine, c’est dans leur architecture que résident le concept et le caractère exclusif des skis Dénériaz.

 

 

Easy’D, Cruising’D et Giant’D pour des journées de ski détente ou sportives 

Les Easy’D, des skis faciles pour tous

 

  • Grâce à sa technologie et son rayon de courbe court, le nouveau ski Easy’D est un ski très maniable. Avec les Easy’D, c’est un délice dès les premières glisses. Les matériaux naturels ont été sélectionnés avec soin afin d’apporter beaucoup de stabilité, légèreté et souplesse.

 

Spécificités :

Noyau : bois de balsa

Longerons latéraux : bambou

Topsheet : Titanal

Poids des skis (sans fixation) : 1420g

Prix : 2 250€

 

 

Les Cruising’D, des skis de piste performants et confortables

 

  • Même s’il est facile et confortable, le Cruising’D peut se révéler comme un formidable outil lorsque l’on veut accélérer et couper de beaux virages. Les sportifs, amoureux de belles et longues journées de skis seront ravis. Les essences de bois choisies donnent un ski léger et confortable. Les différentes fibres dont le carbone apportent précision et réactivité en courbe.

 

 

Spécificités :

Noyau : bois de balsa

Longerons latéraux : bois de noyer

Topsheet : carbone et alutex

Poids des skis (sans fixation) : 1430g         

 

Prix : 3 350€

 

Les Giant’D, des skis « performance » pour très bons skieurs

 

  • Les Giant’D sont destinés aux très bons skieurs avides de sensations fortes !

Au look « all black » ces véritables bêtes de course sont précis, solides et stables. Les matériaux choisis donnent de la légèreté au ski mais également beaucoup de précision.

 

 

Spécificités :

Noyau : bois de balsa

Longerons latéraux : bois de frêne

Topsheet : carbone

Poids des skis (sans fixation) : 1520g

 

Prix : 3 650€

 

 

 

Les Dual’D, des skis asymétriques pour du ski « all Mountains »

 

Pouvoir skier avec un matériel adapté à toutes les conditions n’est pas toujours possible. Les skis Dual’D permettent de skier en toute sérénité sur piste tout comme dans la poudreuse hors-piste.

Un vrai ski « deux-en-un » ! D’un côté des longerons en bois de frêne pour garder une certaine vivacité en poudreuse et d’un autre des longerons en bois de noyer pour plus de confort sur une neige damée.

Il suffit de les switcher selon vos besoins.

 

Spécificités :

Noyau : bois de balsa

Longerons latéraux : bois de noyer et de frêne

Topsheet : carbone placage frêne et noyer

Poids des skis (sans fixation) : 1490g

 

Prix : 3 950€

 

2 nouveaux modèles déjà iconiques

 

 

Des skis de randonnée : le modèle Free’D NEW 

 

Ski polyvalent, léger, et d’une grande stabilité, le Free’D est le ski qui apporte un plaisir immense lors des randonnées.

Il se révèle être un véritable allié à la montée. En descente, la technologie du bois adaptée au freerando à base de balsa et de bambou ainsi que ses mensurations sont d’une efficacité et confort redoutables.

 

Spécificités :

Noyau : bois de balsa

Longerons latéraux : bambou

Topsheet : carbone et carbone kevlar

Poids des skis (taille 177cm sans fixation) : 1000g

 

Prix : 2 300€

 

Alpi’D : Les skis de randonnée de compétition 

 
Véritable bête de compétition grâce à ses 700g, les skis Alpi’D est un atout efficacité dans les montées.
À la descente, la technologie bois exclusive aide à skier les murs glacés, les champs de bosses ou la poudreuse avec performance. 
Spécificités :     
Noyau : bois de balsa
Longerons latéraux : bambou
Topsheet : carbone bi-axial et carbone kevlar
Poids des skis (sans fixation) : 700 g
 
Prix : 2 400 €

 

 

A propos des skis Dénériaz 

La Manufacture Dénériaz est née en 2018 de l’association d’Antoine Dénériaz et Alain Zanco, deux personnages à la fois différents et complémentaires.

Antoine Dénériaz, skieur pendant plus de 10 ans en Coupe du Monde, dont la passion pour le ski l’a porté dans la quête de l’excellence technique, physique et mentale, mais également vers celle de la mise au point de ses skis, dans une discipline – la descente- véritable F1 du ski alpin.

Alain Zanco, développeur et créateur de skis depuis plus de 30 ans pour l’une des plus grandes marques de skis au monde, puis depuis quelques années au sein de son propre atelier. Alain a développé des centaines de prototypes et déposé plus de 50 brevets.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.