lun. Juil 22nd, 2024

6ème collection in auro veritas, bijoux antiques

Carole Chiotasso, bijoutière narbonnaise, dévoile sa nouvelle collection ALBA inspirée de la Méditerranée et de la plante Lunaria Annua Alba, aussi connue sous le nom Monnaie du Pape, poussant dans les prairies méditerranéennes.

ALBA vient enrichir la série In Auro Veritas avec ses bijoux légers et aériens composés d’un ou plusieurs disques d’or jaune évoquant l’aspect nacré de la fleur.

Un pari réussi pour la créatrice qui souhaitait retranscrire le beau et le sensible de la plante avec cette nouvelle collection.

Bagues ALBA

Chaque bijou est unique laissant la possibilité de faire son propre assemblage.

Mono boucles ALBA

Les mono boucles sont déclinables : pendantes, avec un ou avec deux disques.

Bijoux volatiles

 

 

 

Alba est née inconsciemment d’une balade dans la garrigue et a ensuite grandi sur le papier, d’abord par des dessins de reproduction de la plante, la Monnaie du Pape, puis par des écrits et finalement, avec des prototypes en or.

Les pièces sont composées d’un ou plusieurs disques d’or jaune, évoquant à la fois l’aspect nacré de la fleur, mais aussi sa délicatesse et sa légèreté.

Portrait

 

Carole Chiotasso conçoit des bijoux en or éthique inspirés de la culture méditerranéenne dont elle est originaire.

Bagues, bracelets, boucles d’oreilles et autres bijoux sont fabriqués avec de l’or 18 carats éthique certifié Fairmined.

Elle les fabrique dans son atelier-boutique situé à Narbonne.

Du mardi au vendredi de 10h à 18h Le premier samedi du mois de 10h à 12h30 et de 14h30 à 18h30 & sur rendez-vous.

Fête des mères 4 juin 2023

Pour la fête des mamans, un bijou d’art fait en France en or 18 carats éthique ravira sans aucun doute vos êtres chers.

Retrouvez l’ensemble des collection sur www.carolechiotasso.com

L’interview à France 3 Occitanie

Les créations de Carole Chiotasso ont brillé sur le plateau de l’émission Vous êtes Formidables en mars dernier.

Présentés par Agathe Bourdrez, agent artistique de la bijoutière, et Hélène Bassas, chroniqueuse, ces bijoux uniques ont fait sensation.