Salon Gastronomie & boissons

Wine Paris

Du 10 au 12 février 2020, Parc des Expositions de Paris-Porte de Versailles

Rappel: WINE PARIS est né de l’union de deux salons, dotés chacun d’une forte identité : Vinisud (le mondial des vins méridionaux) et VinoVision Paris (le salon international des vins septentrionaux).

 

Nouveauté sur le salon WINE PARIS en 2020

 

**SO INTERNATIONAL by WINE PARIS
Une série de débats prospectifs sur l’avenir et les enjeux des vins français à l’international.

Deux thématiques:

Les États-Unis sont les premiers consommateurs de vin au monde, mais aussi le quatrième pays producteur. Les vins importés représentent plus d’un quart de l’ensemble des bouteilles consommées. Pourtant, la menace que représentent des droits de douane punitifs appliqués par l’administration Trump en représailles au traitement préférentiel que l’UE accorderait à Airbus, pourrait modifier radicalement l’offre de vin aux États-Unis. Quelle est la prochaine étape pour cet immense marché ?

Mardi 11 février – 10h « The future of French wines is in the US »

 

Après la victoire écrasante de Boris Johnson aux élections législatives, il ne fait plus aucun doute que le Royaume-Uni finira par quitter l’UE au 31 janvier. La période transitoire de onze mois sera-t-elle suffisante pour conclure un accord qui protégera les intérêts du secteur vitivinicole ? Et après trois années de hausses de prix causées par l’augmentation constante des droits d’accises et la faiblesse de la livre sterling, comment les consommateurs vont-ils s’adapter à des prix qui risquent d’être encore plus élevés ?

Mercredi 12 février – 10h « Will there be a WINEXIT in the UK? »

 

** A la découverte de nouveaux vignerons sur l’espace La Nouvelle Vague.


Cet espace d’exposition permettra à près de 40 jeunes producteurs de présenter leurs premières cuvées.

De jeunes vignerons de plusieurs régions viticoles (Alsace, Bordelais, Bourgogne, Champagne, Languedoc, Provence, Roussillon, Sud-Ouest, Val de Loire, Vallée du Rhône… et également des vins étrangers avec l’Espagne et le Portugal) comme par exemple :

·      Bernard Kesteman, ancien expert-comptable qui a souhaité faire un retour à la terre après une enfance passée auprès de parents agriculteurs en Belgique. Aujourd’hui à la tête du Domaine Le Clos du Bourg, il vient de réaliser ses deuxièmes vendanges ;

·      Benoit Fil, ingénieur agronome et œnologue, qui a débuté sa carrière en Géorgie, au cœur des montagnes du Caucase. En 2017, il choisit de revenir à ses racines Provençales et s’installe, avec sa famille, sur le vignoble de la Bastide de Fave.

·      Angela Prado, d’origine chilienne, travaillant auparavant dans la finance, dirige avec son mari la Maison Moritz Prado, un domaine de 4 hectares en Alsace produisant des vins natures.

·      Olivier Leclerot, plus jeune vigneron de l’appellation Saint-Emilion (23 ans), dirige le Château Cardinal-Villamaurine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *