vins

Sélections Nationales du 18ème Master of Port

Concours du Meilleur Sommelier expert en vins de Porto.

Le Syndicat des Grandes Marques de Porto, l’Union de la Sommellerie Française et L’Institut des Vins du Douro et de Porto, ont annoncé les candidats sélectionnés pour les épreuves finales du titre de la 18ème édition du Grand Prix « Master of Port », un événement international qui couronne l’excellence des Sommeliers Experts en Vins de Porto.

Lundi 29 avril 2019 se sont déroulées à Paris, dans les locaux de l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin, les présélections nationales. Pas moins de 32 postulants, s’étaient manifestés pour tenter de décrocher une place en demi finale du concours Master of Port 2019.

 

credit photo: PrestigeTraditions

En présence de Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur du Portugal à Paris (Au centre de la photo)

 

Le Comité technique de l’Union de la Sommellerie Française a mis en œuvre les épreuves théoriques et pratiques indispensables à l’accès aux sélections finales.
Des étapes qui s’articulent autour de l’esprit du Vin de Porto et d’une maîtrise globale de son univers, avec notamment une épreuve d’identification, une dégustation organoleptique et sa synthèse en temps limité, ainsi qu’un questionnaire portant à la fois sur la culture, la législation, l’histoire, les techniques viticoles, … et des questions spécifiques sur la consommation responsable.
A l’issue des ces présélections nationales, le jury exigeant du trophée « Master of Port » a sélectionné 9 candidatures de professionnels (1 femme et 8 hommes) officiant dans des lieux prestigieux de toutes les régions de France :

Crédit photo: Jean Bernard
•Mattia ANGIUS / Bistrot du Sommelier (Paris 8)
•Gaëtan BOUVIER / Vin Accords et Âmes (69 – Lyon)
•Bastien DEBONO / Restaurant Yoann Conte (74 – Veyrier-du-Lac)
•Carole FERRON / Les Vins Cœur’s ARCOOP (26 – Triors)
•Régis GABILLARD / Les caves de Joseph (35 – Rennes)
•Micaël MORAIS / Tomy And Co (75 – Paris 7e)
•Dimitri NALIN / La Grande Maison (33 – Bordeaux)
•Maxime RESSE / La Grande Maison (33 – Bordeaux)
•Yann SATIN / Freelance (62 – Attin)
Ils s’affronteront à l’automne prochain dans le cadre de la grande finale nationale qui se tiendra à Paris (demi-finale le 20 octobre à huis clos et finale le 21 octobre 2019, ouverte au public dès 14h au Cercle National des Armées).
La remise des prix se déroulera à l’Ambassade du Portugal dans la continuité le 21 octobre 2019 en présence de Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur du Portugal à Paris, des Présidents de l’I.V.D.P. et de l’U.D.S.F., et de la Présidente du S.G.M.P.
Le Master of Port 2019 succèdera à Iulia Scavo, première femme élue Master of Port qui bouscule les codes du concours et ouvre des perspectives à de nouveaux profils féminins.

Crédit photo: Jean Bernard
LE MASTER OF PORT

 
Lancé en 1988 avec le soutien technique de l’Union de la Sommellerie Française, Le Master of Port célèbre la magie de l’excellence qui anime les Vins de Porto comme ses meilleurs ambassadeurs : elle met  à l’honneur les Sommeliers riches d’une vaste culture en matière de Vins de Porto.
Depuis 2004, le Syndicat des Grandes Marques de Porto (S. G. M. P.), sous l’égide de sa Présidente Edith Cayard (Gran Cruz), a repris l’organisation de ce concours, reconnu comme l’un des plus importants de la profession.
L’Institut des Vins du Douro et de Porto (I. V. D. P.) soutient naturellement ce concours qui permet de sensibiliser les Sommeliers à la connaissance du Vin de Porto et s’inscrit dans le cadre des programmes que développe l’I. V. D. P. en France depuis 2003, à destination des étudiants en hôtellerie et des professionnels.
Si le Master of Port désigne le Meilleur Sommelier en Vins de Porto, le concours a pour principale ambition de porter au plus haut niveau la profession de sommelier.
La somme de connaissances nécessaires à la bonne pratique de son métier pousse le sommelier à accroître ses compétences sur des domaines et sujets d’une grande diversité.
De l’histoire à la géographie, en passant par l’ampélographie (connaissance des cépages), la géologie mais aussi la législation relative aux boissons ou encore les notions d’oenologie, afin de dialoguer avec le viticulteur et le consommateur et de mieux appréhender les vins dégustés.
Ces savoirs, alliés à la pratique quotidienne en exercice, stimulent les sommeliers à se mesurer lors de concours réservés aux professionnels.
Le vainqueur obtient la reconnaissance de ses pairs ainsi que de l’ensemble de la profession.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *